ARCHIVES : AVRIL 2014

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR




Numéro 201
SEMAINE du 31 mars au
6 avril 2014


LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

À partir du 4 avril, l'exposition « IL ÉTAIT UNE FOIS L'ORIENT EXPRESS ». Plus qu’une exposition… un événement !… Dans toute sa splendeur d’autrefois, l’Orient Express vient faire halte sur le parvis de l’Institut du monde arabe à l’occasion d’une grande exposition consacrée au plus mythique des trains. Cette icône de l’Art-Déco a fait le ravissement de générations de voyageurs, ouvrant grand à ceux-ci les portes de l’Orient.
Pour illustrer le plus fidèlement possible cette exposition, un wagon-restaurant, 3 voitures du luxueux train mythique et la locomotive à vapeur 230 G 353, spécialement restaurée pour l'occasion par l'APPMF, seront en présentation sur le parvis de l'IMA (Institut du monde arabe), 1 rue des Fossés-St-Bernard. Place Mohammed V. PARIS (75). Site Web. Cette exposition se terminera le 31 août 2014.
Les 5 et 6 avril, le SALON DE LA MAQUETTE organisé par le club SAINT SULPICE MODÉLISME. Démonstrations permanentes. Ouvert les deux jours de 09h30 à 19h00. Entrée 5 € et gratuit aux enfants jusqu'à 14 ans. Salle Polyespace à SAINT SULPICE LA POINTE (81). Site Web.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

PLEINE VOIE : SESSION A GRANDE VITESSE (4.0)

TheGARE360 (France)

LE SITE DE LA SEMAINE

TRAINS DU MONT BLANC. Ce site, qui nous emmène à la découverte des lignes Saint-Gervais - Vallorcine et Martigny - Châtelard, le chemin de fer des vallées de Chamonix et du Trient, est l’œuvre de Christophe Jacquet, un passionné de cette ligne des trains du Mont Blanc. Vous y découvrirez, en détails, son histoire, ses infrastructures, son matériel roulant, son exploitation et vous pourrez même faire une balade virtuelle des principaux lieux traversés. C’est très bien fait, clair, magnifiquement illustré et à jour. A voir absolument. Pour aller sur TRAINS DU MONT BLANC, cliquez sur ce lien.

LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LES 20 ANS DU FESTIVAL VAPEUR DU CMCF

Le 13 avril, de 14h00 à 18h00, le CMCF (Centre de la Mine et du Chemin de Fer) débute sa saison à Oignies (62) avec une journée Portes Ouvertes qui permettra aux visiteurs de découvrir ou redécouvrir les activités variées de l’Association et les nombreuses modifications et améliorations apportées au Centre, lors de l’hiver, par une équipe talentueuse et dévouée de bénévoles.
Mais le CMCF, c’est également un fantastique Festival Vapeur, une grande et belle réunion qui célébrera cette année son vingtième anniversaire. La fête se déroulera les 30 et 31 août 2014 de 10h00 à 18h00 avec, comme chaque année, de nombreuses animations : circulations de machines à vapeur et électriques sur le circuit de 700 m de développement en 5’’ et en 71/4’’ dans le parc - circulations routières, locomobiles à vapeur - présentation des activités et des collections du CMCF - nombreux réseaux ferroviaires à toutes échelles - accès à l’atelier de restauration de la 231 C 78 (la locomotive de l’Entente cordiale) - visite des wagons de l’Association pour la Conservation d’Ambulants Postaux - visite des galeries animées d’une mine image et de nombreuses autres surprises dont une que nous pouvons vous révéler dès aujourd’hui avec la présence d'une véritable locomotive à vapeur qui tractera un wagon emportant des voyageurs sur un petit parcours, face au Centre Denis Papin. Une raison supplémentaire pour réserver, dès maintenant, votre week-end des 30 et 31 août sur votre agenda.
CMCF. Centre de la Mine et du Chemin de Fer. Musée vivant du Chemin de Fer sur fond d’épopée minière. Centre Denis Papin. Rue Émile Zola à OIGNIES (62). Site Web.
A noter qu'en plus du 13 avril, le CMCF a programmé, de 14h00 à 18h00, d'autres journées Portes Ouvertes, les 11 mai, 8 juin, 13 juillet, 10 août, 14 septembre et 12 octobre 2014.
Source : CMCF. Merci à Maurice Vroman.

DÉRAILLEMENT D'UN TRAIN DE BANLIEUE À CHICAGO

Lundi 24 mars, à l'aéroport O'Hare de Chicago (U.S.A.), un des trains de la Blue Line a raté son freinage et est venu s'encastrer dans l'escalier mécanique menant aux terminaux. La scène filmée par une caméra de surveillance montre le train arrivant à pleine vitesse, heurter un butoir amortisseur puis rebondir sur le quai pour enfin finir sa course dans l'escalator de la gare.
Fort heureusement, étant donné l'heure matinale à laquelle a eu lieu l'accident, 02h50, le quai était presque vide. Une trentaine de blessés, toutes à bord du train, est à dénombrer.
Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l'accident. La vitesse excessive, la défaillance technique et l'erreur humaine font partie des investigations.
Source : Huffington Post.

S.O.S. RESTAURATION  ... _ _ _ ...  S.O.S. RESTAURATION

Olivier dispose d'un train avec un moteur de Simca 1000 et près d'un kilomètre de rails (écartement 55 cm) dans sa propriété au sud de l'Oise.
Il aurait besoin de le faire restaurer (remettre le moteur en état) ainsi que les voies : cela fait 8 ans qu'il n'a pas fonctionné.
Un partenariat avec une association ou un club pourrait être envisagé.
Pour toutes suggestions, propositions, conseils ou offre de partenariat, merci de prendre contact avec Olivier à l'adresse e-mail suivante : meuniero@yahoo.fr. Pour visionner des photos du train, cliquez sur ce lien.

DON DE LA COLLECTION RISBOURG

Grand passionné de trains et de chemins de fer, Monsieur Risbourg a collectionné, au fil du temps, un nombre important d'ouvrages et revues dédiés au ferroviaire. Suite à sa disparition, sa famille a la généreuse idée de donner cette collection pour que d'autres passionnés puissent également en bénéficier. Ces documents se trouvent à Saint-Cloud (92) et sont cédés gracieusement (enlèvement sur place ou frais de port à la charge du preneur).
Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec Alain Risbourg par e-mail : alain@risbourg.com, ou par téléphone au : 06 88 24 42 07. 
Pour connaitre la listes des ouvrages, livres, revues et documents disponibles, cliquez sur ce lien.

LES DECAUVILLE : DE LA CULTURE DE LA BETTERAVE AU CHEMIN DE FER

Decauville. Voici un nom qui résonne aux oreilles des passionnés de chemin de fer et de locomotive à vapeur et qui fait aussitôt penser à ces petites machines que l’on voit circuler sur les voies étroites des associations de chemin de fer touristique.
Mais l'histoire des Decauville ne se résume pas seulement à ces petites locomotives à vapeur, c’est aussi une incroyable épopée doublée d’une fantastique réussite sociale.
Comment une famille d’agriculteurs de la région parisienne a-t-elle pu passer de la culture de la betterave à l’invention et à la fabrication de chemins de fer dans la deuxième moitié du XIXème siècle ?
Comment les Decauville sont-ils devenus de grands notables en devenant maires puis sénateurs et en étant décorés de la Légion d’Honneur ?
Dans son livre « LES DECAUVILLE », Sylvia RHODIER, professeur d’Histoire-Géographie, se propose, grâce à un laborieux travail de recherche historique, de retracer cette incroyable aventure industrielle, pan méconnu de l’Histoire locale de l’Essonne.
Cette exaltante histoire familiale, la politique ingénieuse et volontariste des Decauville vous replongera dans l’Histoire du XIXème siècle à travers l’industrialisation de la France, de la mise en place du sucre indigène et des débuts du chemin de fer portatif.
Cette grande famille a toujours eu un grand esprit d’entreprise et était ouverte à toutes les innovations.
En 1889, les établissements Decauville de Corbeil dépasseront le millier d’ouvriers.
L’ouvrage LES DECAUVILLE, l’histoire d’une réussite sociale, de Sylvia RHODIER (ISBN : 979 10 93027 01 2 - 144 pages - 15,00 €), est disponible sur le site Amazon.fr ou en prenant directement contact avec l’auteur en cliquant sur ce lien. (Deuxième diffusion).

20 MILLIONS DE CAMIONS SUR RAIL

Eurotunnel, leader mondial du ferroutage, a accueilli mardi 25 mars 2014 à bord d’une de ses Navettes fret partant de Coquelles (Pas-de-Calais) vers Folkestone (Kent), le 20 millionième camion ayant traversé le tunnel sous la Manche depuis le 25 juillet 1994, date du démarrage de ce service. En 2013, en circulant 24h/24 et 365 jours par an, les 15 Navettes d’Eurotunnel réservées aux poids-lourds ont transporté près de 1,5 million de camions.
Ce flux considérable témoigne des avantages compétitifs des Navettes fret qui offrent une fréquence élevée de départs, un système de transport fiable et la traversée transmanche la plus rapide (35 minutes). Le service des navettes camions est plébiscité par près de 3.000 grands comptes provenant des quatre coins de l’Europe (Pays-Bas, Pologne, Bulgarie, Slovaquie, etc...) qui peuvent profiter de l’une des 63.000 missions fret annuelles.
Source : Eurotunnel.



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

« N’ayez pas l’air si aimable avec moi, voyons ! On va penser que nous avons fait connaissance tout à l’heure dans le couloir. »
Sidonie-Gabrielle COLETTE - Romancière française (1873 - 1954)
L'Entrave (1913)




Numéro 202
SEMAINE du 7 au
13 avril 2014



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 13 avril, JOURNÉE PORTES OUVERTES organisée par le CMCF (Centre de la Mine et du Chemin de Fer) musée vivant du Chemin de fer sur fond d’épopée minière. Présentation des activités et des collections du CMCF dont de nombreux réseaux ferroviaires à toutes échelles - vapeur vive - atelier de restauration de la 231 C 78 - Association pour la Conservation d'Ambulants Postaux - galeries animées d'une mine image, etc.. Ouvert de 14h00 à 18h00. CMCF. Centre Denis Papin. Rue Émile Zola à OIGNIES (62). Site Web.
Les 12 et 13 avril, JOURNÉES PORTES OUVERTES organisées par l'AACT (Association Artistique des Cheminots de Toulouse), section modélisme ferroviaire. Réseau HO fixe, ancien réseau HO d'exposition et réseau fixe N. Ouvert le samedi de 14h00 à 18h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée gratuite. Route de Paris D820. Sortie rue des usines au rond point. ST JORY-TRIAGE à FENOUILLET (31). Site Web.


LA VIDÉO DE LA SEMAINE


West Somerset Railway -The Atlantic Coast Express - Spring Gala 2014
Robert MASTERMAN (Grande Bretagne)
- Chaine vidéo YouTube

LE SITE DE LA SEMAINE

TRAINS DU MONDE ou plus exactement Trains et Chemins de Fer Touristiques dans le Monde est un site qui vous présente les trains à vapeur, trains de montagne, trains touristiques, trains de luxe, mais également, les compagnies ferroviaires, métros, trains à grande vitesse, crémaillères, funiculaires, tramways, matériels ferroviaires, ouvrages d’art, musées ferroviaires, et plus encore…, dans le monde. Pour aller sur TRAINS DU MONDE, cliquez sur ce lien.

LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE ROI DES TRAINS

Roi des trains, Train des Rois, Palace sur rail, Train mythique, Train croisière de luxe, Train de légende, que de superlatifs pour ce train exceptionnel qui s’expose dans toute sa splendeur d’autrefois jusqu’au 30 août 2014 à Paris, sur la Parvis de l’IMA (Institut du Monde Arabe).
Inventé par l’homme d’affaires belge Georges Nagelmackers, fondateur de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits, ce train de luxe fait son voyage inaugural entre Paris et Istanbul en 1883.
Durant plusieurs décennies, celui que, depuis 1891, l’on appelle officiellement « L’Orient Express », vit au rythme de la géopolitique européenne, traverse les pays, les conflits et emmène des hôtes prestigieux, têtes couronnées, hommes politiques, milliardaires, vedettes, célébrités et autres aventuriers, vers un Orient mystérieux.
Les voitures fastueusement décorées, par les grands maîtres de l'Art-Déco, abritent les histoires les plus folles et inspirent romanciers et cinéastes. Avec l’Orient Express, le voyage ferroviaire acquiert ses lettres de noblesse et suscite, encore aujourd’hui, une séduction universelle.
Du 4 avril au 31 août, l’institut du monde arabe et SNCF, nous invitent à revivre, le temps d’une exposition « Il était une fois L’Orient Express » la fabuleuse épopée de ce train. Sur un quai reconstitué sur le parvis de l’IMA, une rame composée de 3 voitures (voiture Salon Pullman Flèche d’Or de 1929, voiture Bar Pullman Train Bleu de 1929, voiture Lit Type Ytb de 1949), un wagon (voiture Restaurant Anatolie de 1925) et une locomotive à vapeur (230.G.353 de 1922) attendent les visiteurs pour une invitation au voyage. A l’aide de documents et objets d’époques, la scénographie remarquablement orchestrée par Clémence Farrell, plonge le spectateur dans l’univers feutré et émotionnel de ce train d’exception à la rencontre de personnages, réels ou pas, ayant participé à illustrer cette fascinante odyssée comme Agatha Christie, Mata Hari, James Bond, Hercule Poirot, etc..
La visite se poursuit, sur 800 m², dans les salles d’exposition du sous-sol de l’IMA. Vitrines, trains miniatures, malles géantes, objets d’art, peintures, documents d’archives permettront de comprendre l’histoire de l’Orient Express, ses aspects techniques, sociaux et culturels sans oublier la dimension géopolitique très présente dans la région à l’époque de la splendeur du célèbre train.
Pour les gourmets, une table éphémère dans le wagon-restaurant de 40 couverts, avec un menu dans l'esprit Orient Express, sera également proposée sur réservation par le chef étoilé Yannick Alléno.
Pour terminer, les amateurs de locomotive à vapeur pourront admirer la 230.G.353, une Ten Wheel construite, pour la Compagnie du P-O (Paris Orléans) en 1922 par la Société de Construction des Batignolles. Cette machine, classée Monument Historique, et restaurée par l’APPMF, est une des vedettes ayant participé au tournage du célèbre film « Le crime de L’Orient Express » tiré du roman d’Agatha Christie.
Exposition « IL ÉTAIT UNE FOIS L’ORIENT EXPRESS », du 4 avril au 31 août 2014 à l’Institut du monde arabe. 1 rue des Fossés-Saint-Bernard. Place Mohammed V. 75005 PARIS.
Philippe BRUYELLE (07/04/2014). 

UN COMPORTEMENT À HAUT RISQUE !

Malgré toutes les opérations de prévention, informations, rappel à la vigilance et à la sécurité lors de l’approche et au franchissement d’un passage à niveau, on se demande, en regardant la vidéo ci-dessous, comment un comportement aussi irresponsable est-il possible aujourd’hui ! La scène, enregistrée le 23 mars 2014 par une caméra de surveillance de la ville de Houston au Texas (U.S.A.), montre un automobiliste en train de franchir un passage à niveau alors que les feux rouges clignotent et que les barrières sont baissées depuis longtemps.
Cette inconscience, ou mépris du danger, aurait pu coûter la vie aux quatre passagers du véhicule (deux adultes et deux enfants) présents à bord du véhicule mais fort heureusement aucun n’a été blessé. Il en est de même pour les occupants du train.
Rappelons qu’en France, 16 millions de véhicules traversent chaque jour les 18.055 passages à niveau dont un peu moins 15.000 passages à niveau publics. En 2012, une centaine de collisions et 33 décès ont été recensés par Réseau Ferré de France. Pour sensibiliser et faire mieux comprendre aux automobilistes et piétons les comportements à risque à l’approche des passages à niveau, une Journée Mondiale de la Sécurité Routière aux Passages à Niveau est organisée chaque année. L’édition 2014 est prévue pour le 3 juin. Une des dernières opérations mise en œuvre par RFF est la possibilité de télécharger sur son GPS les emplacements des passages à niveau, permettant ainsi au conducteur de visualiser l’approche d’un franchissement rail / route, augmenter son niveau de vigilance et surtout d’adapter sa vitesse d’approche. Le téléchargement est gratuit et les coordonnées sont compatibles avec la plupart des GPS du marché. Les utilisateurs de GPS peuvent se rendre sur le site www.securite-passageaniveau.fr ou en cliquant sur ce lien : http://www.securite-passageaniveau.fr/les-coordonnees-gps/.

Voir également le reportage de trainvapeur.fr « Sur les rails le danger est plus rapide que vous » en cliquant sur ce lien.

DON DE LA COLLECTION RISBOURG

Grand passionné de trains et de chemins de fer, Monsieur Risbourg a collectionné, au fil du temps, un nombre important d'ouvrages et revues dédiés au ferroviaire. Suite à sa disparition, sa famille a la généreuse idée de donner cette collection pour que d'autres passionnés puissent également en bénéficier. Ces documents se trouvent à Saint-Cloud (92) et sont cédés gracieusement (enlèvement sur place ou frais de port à la charge du preneur).
Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec Alain Risbourg par e-mail : alain@risbourg.com, ou par téléphone au : 06 88 24 42 07. 
Pour connaitre la listes des ouvrages, livres, revues et documents disponibles, cliquez sur ce lien. (Deuxième diffusion).

« JAZZ », LE NOUVEAU CORADIA MERIDIAN D’ALSTOM, PRÉSENTÉ EN ITALIE

Le 27 mars dernier, à la station Termini de Rome (Italie), Alstom a livré à Trenitalia l’un des 70 trains Coradia Median, commandés en 2012 et rebaptisé « Jazz ». Confortable et vif, « Jazz » arbore de nouvelles couleurs qui se caractérisent par le contraste appuyé entre le gris anthracite mat de l'arrière-plan et des touches de couleur lumineuses qui accentuent le dynamisme et la forme compacte du train.
Les trains auront quatre configurations différentes (métropolitaine, avec plus de places debout ; régionale, avec plus de sièges ; régionale express, pour un voyage plus confortable sur de plus longues distances ; et aéroport, avec plus de compartiments à bagages) qui pourront être modifiées facilement et rapidement pour mieux répondre aux besoins de mobilité des passagers et des opérateurs.
Ils sont équipés d'un système de vidéo surveillance, d'écrans d'information et de notices en braille, ainsi que d'un système de haut-parleurs et de prises de courant de 220 V pour les téléphones portables, les ordinateurs portables et les tablettes. Recyclable à 95 %, le Coradia Meridian va améliorer la qualité des voyages des abonnés dans plusieurs régions italiennes.
Source : Alstom.

LES DECAUVILLE : DE LA CULTURE DE LA BETTERAVE AU CHEMIN DE FER

Decauville. Voici un nom qui résonne aux oreilles des passionnés de chemin de fer et de locomotive à vapeur et qui fait aussitôt penser à ces petites machines que l’on voit circuler sur les voies étroites des associations de chemin de fer touristique.
Mais l'histoire des Decauville ne se résume pas seulement à ces petites locomotives à vapeur, c’est aussi une incroyable épopée doublée d’une fantastique réussite sociale.
Comment une famille d’agriculteurs de la région parisienne a-t-elle pu passer de la culture de la betterave à l’invention et à la fabrication de chemins de fer dans la deuxième moitié du XIXème siècle ?
Comment les Decauville sont-ils devenus de grands notables en devenant maires puis sénateurs et en étant décorés de la Légion d’Honneur ?
Dans son livre « LES DECAUVILLE », Sylvia RHODIER, professeur d’Histoire-Géographie, se propose, grâce à un laborieux travail de recherche historique, de retracer cette incroyable aventure industrielle, pan méconnu de l’Histoire locale de l’Essonne.
Cette exaltante histoire familiale, la politique ingénieuse et volontariste des Decauville vous replongera dans l’Histoire du XIXème siècle à travers l’industrialisation de la France, de la mise en place du sucre indigène et des débuts du chemin de fer portatif.
Cette grande famille a toujours eu un grand esprit d’entreprise et était ouverte à toutes les innovations.
En 1889, les établissements Decauville de Corbeil dépasseront le millier d’ouvriers.
L’ouvrage LES DECAUVILLE, l’histoire d’une réussite sociale, de Sylvia RHODIER (ISBN : 979 10 93027 01 2 - 144 pages - 15,00 €), est disponible sur le site Amazon.fr ou en prenant directement contact avec l’auteur en cliquant sur ce lien. (Troisième diffusion).

S.O.S. RESTAURATION ... _ _ _ ... S.O.S. RESTAURATION

Olivier dispose d'un train avec un moteur de Simca 1000 et près d'un kilomètre de rails (écartement 55 cm) dans sa propriété au sud de l'Oise.
Il aurait besoin de le faire restaurer (remettre le moteur en état) ainsi que les voies : cela fait 8 ans qu'il n'a pas fonctionné.
Un partenariat avec une association ou un club pourrait être envisagé.
Pour toutes suggestions, propositions, conseils ou offre de partenariat, merci de prendre contact avec Olivier à l'adresse e-mail suivante : meuniero@yahoo.fr. Pour visionner des photos du train, cliquez sur ce lien. (Deuxième diffusion).



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

« Les femmes dans les couloirs, paraissaient plus belles, les hommes plus audacieux.
J’en jouissais comme un enfant comblé pour la première fois dans ses désirs…
Le miracle était à l’intérieur dans cette boîte close, vernie et capitonnée.»

Joseph KESSEL - Journaliste et romancier français (1898 - 1979)
Wagon-Lit (1932)





Numéro 203
SEMAINE du 14 au
20 avril 2014


LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 21 avril, la BOURSE INTERNATIONALE de modélisme ferroviaire, miniatures automobiles, miniatures agricoles, jouets anciens, maquettes et présence de quelques petits réseaux de modélisme ferroviaire. Organisée par FRANCE-AUTORAILS, la bourse est ouverte de 09h00 à 18h00. Salle Polyvalente. Rue de Caumont à TOLLENT (62). Site Web
Les 19 et 20 avril, le salon de la miniature FERROVIAIR'MANS, organisé par CMFM (Club Modélisme Ferroviaire du Maine), en partenariat avec le CMPC (Club de Modélisme du Pays Chartrain). Ouvert le samedi de 10h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Salle Pierre Gédou. Impasse Floréal. LE MANS (72). Site Web.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE


Ochutnávka z jízdy "Ušaté" 464.102 a patrové jednotky Bp 930 po "Pražském Semmeringu" a "Hrbaté"
Dominik SCHÖN (République Tchèque)

LE SITE DE LA SEMAINE

GAR GWISKRI A GONT E BUHEZ - LA GARE DE GUISCRIFF SE RACONTE. Le long de la voie verte n°7, Rosporden-Roscoff, l'équipement touristique et culturel « Marie monte dans le train » vous accueille dans l'ancienne gare de GUISCRIFF (56) restaurée et aménagée en centre culturel et d'animations touristiques et vous fait découvrir ou revivre, tous ces témoignages du temps de l'ancien réseau ferroviaire breton, tout en vous amusant ! Avec ses vitrines d'objets de collection, ses films d'archives, ses animations et la nouvelle maquette représentative de la gare, O PIGNAT EN TREN EMAÑ MARI (Marie monte dans le train) vous fait voyager à travers le temps.
L'équipement « Marie monte dans le train » propose à ses visiteurs : Deux espaces scénographiques dédiés à l'épopée du Réseau ferroviaire Breton en Centre Ouest Bretagne et en particulier en Pays du Roi Morvan - Un « Café de la gare », ludique, convivial avec une scénographie originale dédiée au Réseau Breton et une terrasse donnant directement sur la voie verte n° 7 - Une « Halte-rando », avec une aire de pique-nique et un vaste espace paysager - Une aire naturelle de camping. Pour aller sur le site GAR GWISKRI A GONT E BUHEZ, de l’association Ar Marc’h Du, cliquez sur ce lien.

LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

THALYS OUVRE UNE NOUVELLE LIAISON LILLE- AMSTERDAM

Les Nordistes l’attendaient et depuis le samedi 12 avril, le train rouge à grande vitesse, le Thalys, deux fois par jour, partira de Lille-Europe pour Bruxelles, Anvers, Rotterdam, l’aéroport de Schiphol et Amsterdam.
Jusqu'à présent, au départ de Paris, le Thalys évitait la capitale des Flandres en empruntant le triangle de Fretin pour filer directement vers la Belgique et les Pays-Bas.
Maintenant, les voyageurs lillois pourront rejoindre Amsterdam en 2h40 et Bruxelles en 35 minutes. Anvers, Rotterdam et l’aéroport de Schiphol seront accessibles en respectivement 1h25, 2h00 et 2h25.
Comme l’explique Franck Gervais, CEO de Thalys International : « L’ouverture de cette nouvelle liaison Lille-Amsterdam représente un fabuleux potentiel pour la région Nord-Pas de Calais, puisque le motif premier de cette liaison c’est vraiment le motif loisirs. Les gens, surtout les Néerlandais, veulent venir en train, en Thalys, dans la région, dans la ville de Lille, pour visiter, et ça, ce sont nos études enquêtes de marché qui l’ont prouvé. Nous attendons, cette année, près de 100.000 passagers, et en mode stabilisé, 200.000 passagers ».

Au départ de Lille-Europe, 2 Thalys quotidiens du lundi au vendredi :
  • Matinée : 11h59 du lundi au vendredi et 10h06 le samedi,
  • Soirée : départ du lundi au vendredi ainsi que le dimanche à 21h06.
Depuis Amsterdam, Thalys assurera :
  • une liaison matinale, à 07h18, tous les jours de la semaine,
  • une liaison dans l’après-midi, à 16h18, du lundi au jeudi.

Pour célébrer la nouvelle desserte Lille - Amsterdam, le service de restauration du Thalys mettra à l’honneur la gastronomie du Nord en proposant des plats typiques de la région Nord-Pas de Calais comme la Flamiche aux poireaux, le duo de poissons façon Waterzooï, le flan à la chicorée, et bien d'autres douceurs. Un bel hommage.

Cette nouvelle ligne, complète l’offre qui permet de relier Paris à Bruxelles en 1h22, Cologne en 3h14, Amsterdam en 3h16, mais aussi Düsseldorf, Duisbourg et Essen et renforce l’image qu’a Thalys de premier réseau ferroviaire international à grande vitesse en Europe. Avec plus de 100 millions de voyageurs transportés (depuis 1996), Thalys est une réussite commerciale, mais aussi technique avec le déploiement, à bord de ses trains, du WiFi et de l’ERTMS (European Rail Traffic Management System), la technologie destinée à remplacer les 27 systèmes de signalisation ferroviaire en service en Europe.

Depuis 1996, la SNCF (Chemins de fer français), la SNCB (Chemins de fer belges) et la DB (Chemins de fer allemands) sont actionnaires, à hauteur respective de 62%, 28% et 10%. Les NS (chemins de fer néerlandais) sont également partenaires. Thalys International est chargé de l’exploitation commerciale mais l’opération ferroviaire, qui consiste à faire rouler les trains rouges sur chacune des infrastructures nationales, est assurée par les 4 partenaires.
En 2015, Thalys deviendra une entreprise ferroviaire de plein exercice. Avec ce changement, l’objectif est de gagner en efficacité, en maitrise et en réactivé afin de pouvoir encore améliorer le service. Cette nouvelle entreprise ferroviaire aura deux actionnaires la SNCF (60 %) et la SNCB (40%). Avec cette transformation, Thalys opérera en direct ses trains sur les territoires français et belge où se concentrent 80% de son activité. En Allemagne et aux Pays-Bas, les trains rouges continueront d’être opérés par la DB et les NS.

La devise du Thalys est « Bienvenue chez nous », une devise que tous les gens du Nord partagent...
Philippe BRUYELLE (14/04/2014).

INCENDIE AU MASTROU

Vision d’apocalypse le mercredi 9 avril au matin, à la vue des ferrailles tordus et bois calcinés, suite à l’incendie qui s’est déclaré la veille au soir dans l’ancienne gare du Train Touristique de l’Ardèche, « Le Mastrou », à Tournon sur Rhône.
L’incendie, vraisemblablement d’origine volontaire car arrivant après une série de dégradations et malveillances perpétrées les semaines précédentes, a détruit 5 véhicules qui étaient en attente de restauration. A la perte importante pour le patrimoine du matériel ferroviaire français (deux voitures étaient classées Monuments Historiques), s’additionne la valeur financière du matériel détruit qui avoisinerait le million d’euros. Une enquête est en cours par la gendarmerie.
Fort heureusement, cet incendie n’affecte pas le fonctionnement de la saison 2014 du Train de l’Ardèche (Le train des gorges, Le Mastrou et Le train du marché), la nouvelle gare de Tournon-St Jean se trouvant à Saint-Jean-de-Muzols à quelques kilomètres du lieu du sinistre
Pour aller sur le site web du Train de l'Ardèche, cliquez sur ce lien.
Source : France Bleu.

LE TRAMWAY À LA FRANÇAISE

Il y a 30 ans, il n’existait plus en France que 3 lignes à Lille-Roubaix-Tourcoing, Saint-Etienne et Marseille, miraculeusement échappées de l’éradication généralisée du tramway. La première ligne de tram moderne s’est ouverte en 1985 à Nantes. À partir de réalisations urbaines pionnières (Grenoble en 1987, Ile-de-France en 1992, Strasbourg et Rouen en 1994), les pouvoirs publics de nombreuses villes ont été convaincus que leur stratégie de modernisation urbaine pouvait être portée par un projet de tram.
Aujourd’hui, une trentaine de métropoles françaises est dotée d’un tramway, ou sont sur le point de l’être, faisant de notre pays un cas unique au monde, considéré comme une référence par les professionnels étrangers, notamment au Maghreb, en Espagne ou encore au Japon.
Les tramways français présentent une valeur ajoutée qui s’appuie largement sur les métiers de la création : designers, urbanistes, architectes, artistes plasticiens. Ainsi, le projet de transport (véhicules, rails, lignes électriques, stations) s'enrichit des composantes suivantes : un design innovant et personnalisé pour le matériel roulant ; un aménagement de l'espace public autour des lignes, avec des paysages urbains parfois transfigurés (le Cours des 50 Otages à Nantes, les boulevards des Maréchaux à Paris, les quais de Bordeaux, ...) ; la création de stations emblématiques (L'Homme de fer à Strasbourg ; La Doua et Part-Dieu à Lyon, Mosson à Montpellier, ...) ; la conception d’une collection de mobilier urbain (Nantes, Lyon, Orléans, Rouen, Paris - Ile-de-France, ...) ; un accompagnement artistique et culturel ; de nouveaux systèmes d’informations voyageurs et d’identités visuelles.
Pour la première fois, le Lieu du Design, avec l’aide d’Alstom, du groupe RATP et du STIF, va mettre en lumière ces « Trams à la française », véritables révélateurs de design urbain, au travers d’une exposition « TRAMWAY. UNE ÉCOLE FRANÇAISE » du 4 avril au 12 juillet 2014, du lundi au samedi de 13h00 à 19h00. Le Lieu du Design. 74 rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris 12ème. Entrée gratuite.

Source : Le Lieu du Design.

DON DE LA COLLECTION RISBOURG

Grand passionné de trains et de chemins de fer, Monsieur Risbourg a collectionné, au fil du temps, un nombre important d'ouvrages et revues dédiés au ferroviaire. Suite à sa disparition, sa famille a la généreuse idée de donner cette collection pour que d'autres passionnés puissent également en bénéficier. Ces documents se trouvent à Saint-Cloud (92) et sont cédés gracieusement (enlèvement sur place ou frais de port à la charge du preneur).
Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec Alain Risbourg par e-mail : alain@risbourg.com, ou par téléphone au : 06 88 24 42 07. 
Pour connaitre la listes des ouvrages, livres, revues et documents disponibles, cliquez sur ce lien. (Troisième diffusion).

UN NOUVEAU PROJET POUR LE TER

Depuis plusieurs mois, les Régions et SNCF entretiennent des relations très tendues. Dernièrement, le Nord-Pas de Calais et Midi-Pyrénées tapaient du poing sur la table et gelaient leurs contributions financières pour l’exploitation des TER.
Avec l’objectif d’apaiser les régions qui demandent de plus en plus des comptes à propos de l’exploitation des trains régionaux, SNCF a présenté, le 8 avril, son nouveau projet - TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE.
Portée par le plan stratégique Excellence 2020 dont l’une des trois priorités est consacrée aux trains du quotidien, l’ambition de SNCF, pour TER, est de bâtir pour et avec les Régions, Autorités organisatrices des Transports régionaux un nouveau modèle pour le TER de demain, un service public de mobilité encore plus performant, innovant, économique pour la collectivité et accessible au plus grand nombre.
Pour cela SNCF annonce plusieurs objectifs. En voici les grandes lignes :

LA QUALITÉ DU SERVICE, CHALLENGE DU QUOTIDIEN
  • Enjeu essentiel : la régularité des horaires. Objectif donné pour 2014 : 93% (91,4 % en 2013).
DES SERVICES À LA CARTE, un dynamisme commercial et l’ambition d’offrir un service de porte à porte assisté par les nouvelles technologies.
  • Application TER Mobile.
  • Technologie NFC dans les téléphones pour un voyage « sans contact ».
20 RÉGIONS, 20 CONVENTIONS, 20 ÉQUIPES DÉDIÉES
  • Un processus de décentralisation et de régionalisation.
  • Des équipes dédiées, des leviers de décisions au plus près des collectivités.
  • La transparence financière et la réduction des frais de structure.
  • L’optimisation industrielle mise en œuvre par exemple dans les ateliers de maintenance des matériels peut amener à étudier avec les Régions, le dimensionnement de certains sites, leur emplacement et les possibilités de coordination avec les autres ateliers au plan national.
LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE

On estime à 300 millions d’euros le coût annuel de la fraude pour SNCF. Sur le périmètre TER, un point de fraude gagné sur l’ensemble des 20 régions représente 15 millions d’euros de recettes supplémentaires. SNCF travaille avec les Régions et l’Etat à la mise en œuvre d’un ensemble de mesures qui interviendront sur toute la chaîne de voyage pour inciter les personnes qui voyagent sans titre valable à se mettre en règle.
Concrètement, ces actions pourraient par exemple se traduire par :
  • La réduction de la durée de validité des billets de 61 jours aujourd’hui à 7 jours.
  • La mise en place de règles de régularisation à bord plus dissuasives (25 € pour un billet non composté utilisé un autre jour que le jour d’achat, aujourd’hui).
  • Des contrôles mieux ciblés à différentes étapes du voyage.
  • Un travail avec l’État pour améliorer le taux de recouvrement des PV qui est actuellement de 11,6% seulement.
  • Le développement de l’usage de nouvelles technologies tant pour l’achat des titres de transport que pour le contrôle.
Pour TER, ces mesures permettront de réduire le taux de fraude de 35% d’ici à 2020.

Depuis 2002, 90% du parc de matériel a été renouvelé ou modernisé par les Régions. En 2014, deux nouveaux matériels TER de nouvelle génération, Régiolis et Regio2N, commandés par certaines régions à Alstom et Bombardier. Ces rames, modulables, confortables, communicantes, facilement accessibles et plus fiables devraient être un atout pour la réussite du projet TER 2020.
Source : SNCF.

S.O.S. RESTAURATION ... _ _ _ ... S.O.S. RESTAURATION

Olivier dispose d'un train avec un moteur de Simca 1000 et près d'un kilomètre de rails (écartement 55 cm) dans sa propriété au sud de l'Oise.
Il aurait besoin de le faire restaurer (remettre le moteur en état) ainsi que les voies : cela fait 8 ans qu'il n'a pas fonctionné.
Un partenariat avec une association ou un club pourrait être envisagé.
Pour toutes suggestions, propositions, conseils ou offre de partenariat, merci de prendre contact avec Olivier à l'adresse e-mail suivante : meuniero@yahoo.fr. Pour visionner des photos du train, cliquez sur ce lien. (Troisième diffusion).

LA RÉNOVATION DU VIADUC DE VIAUR

Ouvrage d'art ferroviaire de la ligne reliant Castelnaudary à Rodez, le viaduc de Viaur, franchi la profonde vallée du même nom. Construit entre 1895 et 1902, par la Société de construction des Batignolles, il est inauguré le 5 octobre 1903 et inscrit au titre des Monuments Historiques le 28 décembre 1984. L'ouvrage, d'une longueur totale de 460 m, en voie unique, est totalement réalisé en acier, assemblé par rivets et composé de deux poutres en porte-à-faux équilibrées (cantilever) et articulées, prolongée par une courte poutre à section constante et une culée en maçonnerie à deux arches. Il est l'œuvre de l'ingénieur Paul Bodin, qui remporta le concours lancé en 1887, notamment face à un certain Gustave Eiffel.
En février 2013, RFF lançait un appel d'offres, pour la rénovation dont l'objectif est de refaire la protection anti-corrosion du Viaduc. Le marché du chantier ayant été attribué début 2014, les travaux ont débuté à la fin du premier trimestre avec la mise en place d’échafaudages nécessaires au décapage et à la remise en peinture de l’ouvrage. Suivront ensuite les travaux de rénovation qui nécessiteront la fermeture de la ligne à la circulation ferroviaire commerciale. Après la dépose de la voie ferrée sur le pont, des zones de confinement seront réalisées permettant de décaper et de repeindre les structures métalliques en toute sécurité. La protection anticorrosion sera constituée de 3 couches de peinture de couleur « gris lumière » pour recouvrir ce géant de métal composé de 3.800 tonnes d’acier. Les travaux de rénovation des arches seront réalisés sous circulations commerciales d’octobre 2014 à fin décembre 2015.
L’attribution de ce marché marque ainsi le lancement de la dernière opération du Plan Rail Midi-Pyrénées. Cette rénovation représente un investissement de plus de 26 M€ financé par la Région Midi-Pyrénées (59,2%), l’État (7,5%), et Réseau Ferré de France (33,3%).
Source : RFF.

LES DECAUVILLE : DE LA CULTURE DE LA BETTERAVE AU CHEMIN DE FER

Decauville. Voici un nom qui résonne aux oreilles des passionnés de chemin de fer et de locomotive à vapeur et qui fait aussitôt penser à ces petites machines que l’on voit circuler sur les voies étroites des associations de chemin de fer touristique.
Mais l'histoire des Decauville ne se résume pas seulement à ces petites locomotives à vapeur, c’est aussi une incroyable épopée doublée d’une fantastique réussite sociale.
Comment une famille d’agriculteurs de la région parisienne a-t-elle pu passer de la culture de la betterave à l’invention et à la fabrication de chemins de fer dans la deuxième moitié du XIXème siècle ?
Comment les Decauville sont-ils devenus de grands notables en devenant maires puis sénateurs et en étant décorés de la Légion d’Honneur ?
Dans son livre « LES DECAUVILLE », Sylvia RHODIER, professeur d’Histoire-Géographie, se propose, grâce à un laborieux travail de recherche historique, de retracer cette incroyable aventure industrielle, pan méconnu de l’Histoire locale de l’Essonne.
Cette exaltante histoire familiale, la politique ingénieuse et volontariste des Decauville vous replongera dans l’Histoire du XIXème siècle à travers l’industrialisation de la France, de la mise en place du sucre indigène et des débuts du chemin de fer portatif.
Cette grande famille a toujours eu un grand esprit d’entreprise et était ouverte à toutes les innovations.
En 1889, les établissements Decauville de Corbeil dépasseront le millier d’ouvriers.
L’ouvrage LES DECAUVILLE, l’histoire d’une réussite sociale, de Sylvia RHODIER (ISBN : 979 10 93027 01 2 - 144 pages - 15,00 €), est disponible sur le site Amazon.fr ou en prenant directement contact avec l’auteur en cliquant sur ce lien. (Quatrième diffusion).



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

La lumière avait été donnée dans le train ; et les glaces des fenêtres jouaient l'effet de miroirs. La buée qui masquait la glace l'avait empêché, jusque-là, de jouir du phénomène qui s'était révélé avec le trait qu'il y avait tiré. Sur le fond, très loin, défilait le paysage du soir qui servait, en quelque sorte, de tain mouvant à ce miroir ; les figures humaines qu'il réfléchissait, plus claires, s'y découpaient un peu comme les images en surimpression dans un film. Il n'y avait aucun lien, bien sûr, entre les images mouvantes de l'arrière-plan et celles, plus nettes, des deux personnages ; et pourtant tout se maintenait en une unité fantastique, tant l'immatérielle transparence des figures semblait correspondre et se confondre au flou ténébreux du paysage qu'enveloppait la nuit, pour composer un seul et même univers, une sorte de monde surnaturel et symbolique qui n'était plus d'ici.

Yasunari KAWABATA - Écrivain japonais (1899 - 1972)
Pays de neige (1935/1947)




Numéro 204
SEMAINE du 21 au
27 avril 2014


                     LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 25, 26 et 27 avril, FERROVI'ART, le Salon des Créateurs Ferroviaires, organisé par TRAVERSES DES SECONDAIRES. Ce salon dédié à l’artisanat européen du modélisme ferroviaire réunira, sur plus de 1.500 m², une soixantaine d’artisans de haut niveau, de créateurs et de petites entreprises. Des réseaux confectionnés par des passionnés seront présentés en activité et des ateliers de modélistes se dérouleront tout au long de ces trois journées. Ouvert au public le vendredi de 16h00 à 20h00, le samedi de 10h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 17h00. Entrée 6 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Restauration sur place assurée par un traiteur. Palais des Fêtes. 28 avenue Paul Vaillant-Couturier à ROMAINVILLE (93). Site Web.
Les 26 et 27 avril, LA FÊTE DE LA VAPEUR organisée par ESSONNE VAPEUR CLUB 45. Présence de 4 réseaux de 45 mm d'écartement, le tout à vapeur vive, des modèles de machines à vapeur statiques et d'autres. Ouvert de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00. Entrée libre. Gymnase Linder, Parc des Sports, 25 rue Léontine Sohier à LONGJUMEAU (91). Site Web.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE


20130911 & 20140405 FRANCE LIMOGES 140C38
francevuedutrain (France)

LE SITE DE LA SEMAINE

« LES TRAINS DE LA DEMI-LUNE » est un site qui vous propose un jeu de société inspiré du chemin de fer. Ce jeu familial est aussi bien pour les filles que pour les garçons, les petits dès 6 ans mais aussi pour les grands qu’ils soient néophytes en ferroviaire, nuls en trains, ferrovipathes, trainspotter, railfan et autres amateurs de petits ou grands trains. Le jeu qui consiste à créer un maximum de rames de voitures et (ou) de wagons, auxquelles des kms (points) seront attribués, et à effectuer le plus de kilomètres possibles malgré les aléas du parcours et du règlement. Tous renseignements sur ce jeu de société « LES TRAINS DE LA DEMI-LUNE » en cliquant sur ce lien.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

L’ANNIVERSAIRE DU TRAIN DES MOUETTES

On en parle depuis longtemps, mais l’échéance arrive à grand pas car les 1er, 2 3 et 4 mai prochain, le TRAIN DES MOUETTES fêtera ses 30 ans d’exploitation, avec de nombreuses animations et expositions dont une double circulation en train à vapeur dont un sera tracté par la célèbre Schneider 030 T de 1891 classée Monument Historique. Mais avant de fêter ses trente ans d’exploitation touristique, de 1876 à aujourd’hui, celui que l’on appelle aujourd’hui le Train des Mouettes, a connu un parcours chaotique.

C’est pour contrer l’essor des stations balnéaires du Bassin d’Arcachon dont l’accès est facilité par la création, en 1841, d’une ligne de chemin de fer, que la Charente Maritime crée, en 1867, la Société du chemin de fer de la Seudre avec l’espoir de revoir les touristes dans la région. Huit ans plus tard, le premier train s’élançait vers la Tremblade, la prolongation de la ligne vers Saujon ne s’effectuant quand 1876. Initialement prévue pour le trafic voyageur, la ligne servit rapidement au transport des marchandises mais, comme partout en France pour les dessertes secondaires, la concurrence de la route fera en sorte qu'à partir des années 1930, les tronçons ferment les uns après les autres pour en arriver à un abandon total du réseau en 1980.
En 1982, deux passionnés créaient l’association du Chemin de fer touristique de la Seudre avec l’espoir d’exploiter à nouveau cette ligne. Deux ans plus tard, il y a 30 ans, en avril 1984, le premier convoi de celui que l’on appelle le Train des huitres, prenait le départ pour une exploitation jusqu’en 2003. En 2004, le train touristique repartait avec un nouveau nom "Le train des Mouettes" et un nouveau gestionnaire privé la CFTA (Chemins de Fer et Transport Automobile), une filiale de Transdev. En 2007, la CFTA jetait l’éponge et c’est une nouvelle association, TRAINS & TRACTION, qui en 2008 reprenait le flambeau avec brio. Grâce à une équipe dynamique et au volontarisme de ses bénévoles passionnés de train à vapeur, Trains et Traction transformait rapidement l’essai en succès avec plus de 20.000 voyageurs en 2013. Pour l’avenir, ce ne sont pas les projets qui manquent et avec l’enthousiasme démonté ces dernières années, le futur s’annonce radieux.
Pour connaître en détail des animations et expositions organisées pour cet anniversaire, cliquez sur ce lien ou dans la rubrique « R.V à ne pas manquer ! » de trainvapeur.fr dans les onglets à gauche de cette page.
LES 30 ANS DU TRAIN DES MOUETTES (Trains & Traction). Jeudi 1er, vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 mai 2014 à SAUJON - LA TREMBLADE - MORNAC sur SEUDRE - FONTBEDEAU - CHAILLEVETTE (17). Site Web.

LE REMPLACEMENT D'UN PONT RAIL À AMIENS

Construit dans les années 1930, le pont rail de la rue René et Marcelle Sobo, ouvrage essentiel du complexe ferroviaire d'Amiens (80), supporte 4 voies principales électrifiées permettant le passage des trains Amiens - Paris, Amiens - Lille, Amiens - Laon et Amiens - Saint-Quentin.
Dans le cadre de la modernisation du réseau ferroviaire en Picardie, et afin de maintenir la qualité de performance et de service de cette infrastructure vieillissante, plus de 200 trains empruntant journellement ces voies, RFF, avec SNCF, a décidé le remplacement des tabliers qui le compose. Un autre ouvrage, situé dans le secteur de la Canardière, à Longueau, est lui aussi concerné par ces travaux.
L’opération, réalisée durant le week-end de Pâques, a nécessité l’interruption complète des circulations ferroviaires durant 80 heures. Une véritable course contre la montre qui a nécessité, en plus de la présence de nombreux personnels de RFF, SNCF et des entreprises Colas Rail et Bouygues, l’utilisation de moyens techniques et logistiques importants, dont une grue routière d’une puissance de 130 tonnes et d’un chariot automoteur « Kamag » (ce chariot, sur roues, est équipé d’un système de vérins permettant de dégager le tablier de son logement puis de le déplacer jusqu’au point où la grue peut s’en saisir).
Le coût de l’opération de remplacement des quatre tabliers du pont rail de la rue Sobo, d’un poids de 10 tonnes chacun, par quatre nouveaux tabliers de 23 tonnes chacun, représente un investissement de 1,5 million d’euros, financé par RFF
En parallèle de ce chantier, la première phase du remplacement des appareils de voie (aiguillages) sur la section entre Longueau et la gare Amiens, sera engagée par RFF et SNCF.
Source : RFF.

VOISINS À BORD : JE PEUX VOUS AIDER ?

Le jeudi 10 avril, SNCF et l'association Voisins Solidaires ont lancé l'opération « Voisins à bord ». L'objectif : rendre le voyage plus convivial et répondre ainsi à une attente des clients, qui jugent prioritaire d'encourager la bienveillance et l'entraide dans les trains....
On a tous le souvenir d’un service rendu à un autre voyageur comme donner un coup de main au départ ou à l’arrivée pour monter ou descendre des bagages, proposer d’échanger sa place avec des gens qui sont séparés. Que ce soit par politesse, savoir-vivre, entraide, plaisir de rendre service ou pour certains, vieux réflexe de boy-scout, ces petits gestes créent des moments d’échanges et peuvent changer le cours du voyage pour la personne aidée. D’après un récent sondage réalisé par l’institut Viavoice, 86% des voyageurs jugent prioritaire d’encourager la bienveillance et l’entraide dans les trains, mais 60% considèrent que leurs voisins de train font preuve d’indifférence. C’est donc un encouragement, mais cela révèle également que le chemin est encore long pour que le train devienne un espace social à part entière.

C’est pour sensibiliser les voyageurs, que cette opération « Voisin à bord » est lancée. Depuis le 10 avril, elle met en place et s’enrichira progressivement, avec notamment un affichage dans les trains, l’impression de pochettes à billets, la distribution de livrets « Voisins à bord », etc. Le 23 mai, jour de la Fête des voisins, dans les TGV et iDTGV, des animations sont prévues dans certains de ces trains avec une  offre restauration spéciale Voisins à bord, proposée en voiture-bar.
Pour télécharger le livret des Voisins à bord, cliquez sur ce lien.
Source : SNCF.

DON DE LA COLLECTION RISBOURG

Grand passionné de trains et de chemins de fer, Monsieur Risbourg a collectionné, au fil du temps, un nombre important d'ouvrages et revues dédiés au ferroviaire. Suite à sa disparition, sa famille a la généreuse idée de donner cette collection pour que d'autres passionnés puissent également en bénéficier. Ces documents se trouvent à Saint-Cloud (92) et sont cédés gracieusement (enlèvement sur place ou frais de port à la charge du preneur).
Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec Alain Risbourg par e-mail : alain@risbourg.com, ou par téléphone au : 06 88 24 42 07. 
Pour connaitre la listes des ouvrages, livres, revues et documents disponibles, cliquez sur ce lien. (Quatrième diffusion).

NOUVEL ESSAI POUR LE TRAIN LE PLUS LONG D’EUROPE

Le samedi 18 janvier, avec l’appui de 14 partenaires, SNCF et RFF réalisait une première en Europe : faire circuler un train de 1.500 mètres de long entre Sibelin (près de Lyon) et Nîmes.
Ce premier test expérimental en Europe était réalisé en jumelant deux trains de 750 mètres, en gare de triage de Sibelin (Rhône), pour ne former qu’un train de 1.500 mètres et de 4.000 tonnes, tracté par des locomotives électriques Alstom (BB 37000).
Le samedi 12 avril, toujours au départ de la gare de triage de Sibelin, un deuxième essai était réalisé, avec succès, avec un train composé d’une rame de 833 mètres (avec deux trains de 410 et 423 mètres) jumelée à une rame de 691 mètres en queue. Le double train ainsi constitué, long de 1.524 mètres, représentait une masse de 4.026 tonnes pour 72 wagons, tracté par des locomotives diesel Vossloh (CC Euro 4000 II).
Réalisés dans le cadre du projet européen Marathon, ces tests ont vocation à valider la faisabilité technique avant de concrétiser l’exploitation commerciale de tels trains courant 2016. Ces doubles trains représentent deux fois la masse des trains classiques avec seulement 20% d’utilisation de la capacité du réseau en plus.
Cette avancée, car c’en est une, suffira-t-elle pour remettre sur de bons rails le fret ferroviaire français ? Ce n’est pas l’avis de tous et notamment d’une grande partie des chargeurs qui trouve que l’offre du transport ferroviaire de marchandises, souffre d’un manque de visibilité et de flexibilité comparativement à celle des transporteurs routiers. A suivre….
Pour lire l’article sur le premier test du train le plus long d'Europe (n° 193 de trainvapeur.fr), cliquez sur ce lien.
Vidéo : videostrain.

S.O.S. RESTAURATION ... _ _ _ ... S.O.S. RESTAURATION

Olivier dispose d'un train avec un moteur de Simca 1000 et près d'un kilomètre de rails (écartement 55 cm) dans sa propriété au sud de l'Oise.
Il aurait besoin de le faire restaurer (remettre le moteur en état) ainsi que les voies : cela fait 8 ans qu'il n'a pas fonctionné.
Un partenariat avec une association ou un club pourrait être envisagé.
Pour toutes suggestions, propositions, conseils ou offre de partenariat, merci de prendre contact avec Olivier à l'adresse e-mail suivante : meuniero@yahoo.fr. Pour visionner des photos du train, cliquez sur ce lien. (Quatrième diffusion).

COMMENT REGARDER LA PAYSAGE AUTREMENT

Les voyageurs de la ligne Tours-Saumur ont maintenant la possibilité de transformer leur trajet en voyage de découverte. Équipé d’un smartphone et après avoir téléchargé l’application « La Val de Loire vu du train », chaque usagé, grâce à des contenus « audio » géoréférencés, se voit proposé des alertes à l’approche d’un point d’intérêt et est incité à regarder le paysage. Votre smartphone devient alors un accessoire de découverte, une sorte de guide qui, avec des compléments textes et images, vous propose des renseignements touristiques, d’orientation et informations locales.
L’idée est de s’appuyer sur les patrimoines du paysage culturel pour les présenter et les expliquer lorsqu’ils sont bien visibles. On peut rappeler les plus éminents comme Saumur et Chaumont ainsi que les centres urbains ou de bourgs de Blois, de Beaugency, de Meung-sur-Loire ou encore l’approche d’Amboise, la Loire armoricaine, la traversée de la Maine ou celle de la Loire à proximité de Montlouis et de Langeais, etc.
Lorsque l’environnement visuel n’est pas d’un intérêt majeur, les contenus pourront porter tout aussi bien sur des données culturelles et patrimoniales générales ayant trait au Val de Loire, par exemple, que sur l’histoire de la construction de la voie ferrée ou les patrimoines littéraire et pictural associés à ces espaces.
Cette application accessible aujourd’hui pour le trajet Tours-Saumur, sera étendue fin 2014 à Angers-Blois et en 2015 à Orléans-Nantes, avec une traduction en anglais pour les voyageurs étrangers.
Pour télécharger cette application avec laquelle géographe, conservateur du patrimoine, maraîcher ou encore tailleur de pierre, vous feront partager leur passion pour ce qui fait du Val de Loire un Paysage Culturel reconnu par l’UNESCO, cliquez sur ce lien.
Source : Le Val de Loire vu du train.

LES DECAUVILLE : DE LA CULTURE DE LA BETTERAVE AUX CHEMINS DE FER

Decauville. Voici un nom qui résonne aux oreilles des passionnés de chemin de fer et de locomotive à vapeur et qui fait aussitôt penser à ces petites machines que l’on voit circuler sur les voies étroites des associations de chemin de fer touristique.
Mais l'histoire des Decauville ne se résume pas seulement à ces petites locomotives à vapeur, c’est aussi une incroyable épopée doublée d’une fantastique réussite sociale.
Comment une famille d’agriculteurs de la région parisienne a-t-elle pu passer de la culture de la betterave à l’invention et à la fabrication de chemins de fer dans la deuxième moitié du XIXème siècle ?
Comment les Decauville sont-ils devenus de grands notables en devenant maires puis sénateurs et en étant décorés de la Légion d’Honneur ?
Dans son livre « LES DECAUVILLE », Sylvia RHODIER, professeur d’Histoire-Géographie, se propose, grâce à un laborieux travail de recherche historique, de retracer cette incroyable aventure industrielle, pan méconnu de l’Histoire locale de l’Essonne.
Cette exaltante histoire familiale, la politique ingénieuse et volontariste des Decauville vous replongera dans l’Histoire du XIXème siècle à travers l’industrialisation de la France, de la mise en place du sucre indigène et des débuts du chemin de fer portatif.
Cette grande famille a toujours eu un grand esprit d’entreprise et était ouverte à toutes les innovations.
En 1889, les établissements Decauville de Corbeil dépasseront le millier d’ouvriers.
L’ouvrage LES DECAUVILLE, l’histoire d’une réussite sociale, de Sylvia RHODIER (ISBN : 979 10 93027 01 2 - 144 pages - 15,00 €), est disponible sur le site Amazon.fr ou en prenant directement contact avec l’auteur en cliquant sur ce lien. (Cinquième et dernière diffusion).





LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Montparnasse (Claude Nogrette. 1974)



Henry Chimler



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

… mais au lieu de lever les yeux vers la route où je me trouvais, au bord de la tranchée du chemin de fer, il se tourna de l’autre côté et son regard suivit la voie. Il y avait dans son geste quelque chose de frappant, encore que j’eusse été bien en peine de dire quoi. Je sais seulement qu’il était assez frappant pour attirer mon attention ; et pourtant la silhouette de cet homme paraissait raccourcie par la distance, tout en bas, au fond de la tranchée, bien au-dessous de moi et baigné dans la lumière du soleil qui se couchait en un ciel orageux, à tel point que j’avais dû m’abriter les yeux avec la main pour réussir à le voir.

Charles DICKENS - Romancier et dramaturge britannique (1812 - 1870)
The Signalman (1886)


    © Philbru Production