ARCHIVES : JUILLET 2014

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

Numéros 214 - 215 - 216 - 217 - 218




Numéro 214
SEMAINE du 30 juin au
6 juillet 2014



LE RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 6 juillet, LA FÊTE DE LA GARE DE CAYEUX-SUR-MER, l'occasion de passer une journée hors du temps ! Lors de cette manifestation annuelle, l'Association du CHEMIN DE FER DE LA BAIE DE SOMME (CFBS), vous propose de découvrir les charmes d’une ligne moins connue du Réseau des Bains de Mer et de raviver ainsi l’attrait touristique de cette station balnéaire au style « rétro ». Des rames avec des voitures « Belle Époque », tractées par les machines à vapeur, et l'autorail de nos campagnes vous emmènent entre Cayeux-sur-Mer, Lanchères-Pendé et Saint-Valery-sur-Somme pour vous offrir encore plus de possibilités de découvrir cette ligne au charme indiscutable. Sur la place de la gare, Radio Picardie Littoral - dont les locaux sont dans la halle marchandise de la gare - anime la Fête et montre aux touristes de passage les bienfaits d'une visite ou d'un séjour au bord de mer en Picardie. Une restauration spéciale est faite sur la Place de la gare, et tous les participants, visiteurs, locaux, simples passants,... sont invités à venir déguster à volonté !!! D'autres animations viennent ponctuer la journée. Gare de Cayeux-sur-Mer (Brighton Plage). Place de la gare à CAYEUX-SUR-MER (80). Site Web.
D'autres manifestations dans l'Agenda ferroviaire.


LA VIDÉO DE LA SEMAINE


SPECIAL : TGV CARMILLON & LYRIA
TheGARE360 (France)



LE SITE DE LA SEMAINE

Comment fonctionne une locomotive à vapeur ? Pour répondre à cette question voici un site MEKANIZMALAR qui, avec l’aide d‘une vidéo et d’une animation, explique comment en faisant bouillir de l’eau, on arrive à faire avancer un train de plusieurs tonnes. Malheureusement les commentaires sont en anglais mais les images suffisent pour comprendre comment fonctionne le mécanisme thermodynamique. Pour aller sur MEKANIZMALAR, cliquez sur ce lien. A noter que la vidéo représente une locomotive Santa Fe 3463 qui est en cours de restauration par l'Université du Minnesota aux U.S.A.
En cliquant sur cet autre lien, vous arriverez sur une animation vous montrant comment fonctionne la valve inventée par l’ingénieur belge Égide Walschaerts qui devait porter le nom de « coulisse Walschaerts ».



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LA NOUVELLE SAISON
DU CHEMIN DE FER TOURISTIQUE
DU SUD DES ARDENNES

Depuis 1988, le CFTSA, géré par l’association des Amis de la Traction Vapeur en Ardennes (ATVA), sauvegarde, entretient et fait circuler ses autorails dont plusieurs « michelines » des années 1950 et 1960.
L’association possède 4 autorails de type « Picasso » (X3838, X3850, X3898 et X3943) et 1 autorail de type « Caravelle » (X4719 associé à la remorque XR8716).
Après une fréquentation en hausse lors de la saison 2013 et notamment lors de la Fête du Rail du 15 août, le Chemin de Fer Touristique du Sud des Ardennes débute une nouvelle saison touristique à compter du dimanche 26 juin au dimanche 31 août 2014.
Une grande partie de la ligne ayant fait l’objet d’un nettoyage important de la végétation bordant les voies, les habitués de la balade en autorail pourront redécouvrir la ligne et les nouveaux voyageurs pourront admirer les charmes de la vallée de l’Aisne.
Afin de permettre un voyage en toute sécurité, le gestionnaire de la ligne RFF (Réseau Ferré de France) a souhaité réduire la vitesse de circulation de nos trains.
Désormais, la circulation du matin (départ 10h00) se dirige vers Amagne ATVA. Cette partie de la ligne comporte quelques installations particulières dont certaines encore exploitées.
Le départ de l’après-midi (15h30) vous permet d’atteindre Vouziers-Port. Ce parcours, commenté en français, en anglais ou en allemand, circule le long du canal de L’Aisne sous un tunnel de végétation. Des arrêts sont prévus pour prendre des voyageurs tout au long de la ligne mais aussi permettre de découvrir les secrets de la gare de Voncq et profiter des écluses de Rilly-sur-Aisne.
Pour connaître et apprécier le travail des bénévoles de l’association, une visite commentée des installations et des autorails vous est proposée à 14h30. Ainsi, vous découvrez les particularités des matériels et les petites histoires du chemin de fer de l’époque. Ces visites sont également commentées en français, en anglais et en allemand.
Le 13 juillet, à l’occasion de la Fête d’Alland-huy, une circulation spéciale sera mise en place pour la première fois.
Le 15 août, comme chaque année, sera l’occasion d’une nouvelle Fête du Rail et du Labour. Durant 3 jours (15, 16 et 17 août), l’ensemble de la ligne sera parcourue par les autorails. Un programme riche sera proposé avec des temps forts sur Challerange, Saint Morel, Vouziers et Attigny.
Le 15 août, un programme de circulations cadencées sera organisé entre Vouziers-Port, Saint-Morel et Challerange, avec un départ par heure dans chacune des gares.
Les 16 et 17 août, les animations seront recentrées sur Attigny, avec un programme très riche de circulation et d’animations pour tous.
Le 6 septembre, fort des succès rencontrés lors des voyages organisés en début d’année, le CFTSA propose au départ de Amagne-Lucquy, Poix-Terron et Charleville-Mézières et pour la troisième fois, un voyage vers la Braderie de Lille, la plus grande brocante de France.
Pour tous renseignements complémentaires (horaires, tarifs, parcours, animations, etc.) ou pour vous tenir au courant de l’actualité et des activités du CFTSA, vous pouvez vous connecter sur le nouveau Site Web et sur la page facebook de l’association.
Chemin de Fer Touristique du Sud des Ardennes. 2 Chemin des Usages à ATTIGNY (08).
Source : CFTSA.

LA FIN PROGRAMMÉE DES TGV POSTAUX

Le TGV postal ne fait plus recette. Après plus de trente années de bons et loyaux services, La Poste a décidé de se séparer de ses TGV pour les remplacer par un système de fret combiné utilisant plusieurs modes de transport dont le rail et la route. Ainsi, à partir de fin juin 2015, nous ne verrons plus passer ces trains à grande vitesse tout de jaune vêtus.
Cette prise de décision est la conséquence de la baisse de plus 50 % du volume traité du courrier J+1 acheminé par le TGV, depuis 2007. Pour des raisons similaires, La Poste avait, en 2009, déjà baissé de huit à six ses rotations quotidiennes.
Au début, en 1984, le parc du TGV postal était composé de 5 demi-rames permettant de composer 2 rames en service et une demi-rame en entretien. La transformation de la rame TGV PSE n° 38 en rame postale a permis de porter le parc à 7 demi-rames et donc 3 rames en service. Il était envisagé de modifier une rame PSE supplémentaire mais la baisse du trafic courrier a ajourné ce projet.
Source : Mâcon Infos.

LE PREMIER BILAN DE VIGIRAIL

La semaine dernière, le tragique accident du Paris-Limoges à Brétigny le 7 juillet 2013, refaisait le « Une » avec la parution d'extraits du rapport réalisé par un expert indépendant sur les causes du déraillement. Cette semaine, c'est la publication du premier bilan du plan « Vigirail », lancé en octobre 2013, suite à l'accident, qui fait l'actualité. Les toutes premières constatations ayant permis de déterminer que l'origine de la catastrophe était certainement due au retournement d'une éclisse, RFF et SNCF avaient réagi par la mise en place d'un programme de contrôle et de sécurité des appareils de voies et de modernisation de la maintenance. Ce programme, doté d'un budget de 410 millions d'euros sur 4 ans, répondant aux recommandations émises par le BEA-TT le 10 janvier 2014, RFF et SNCF ont publié un premier bilan sur l'état d'avancement du contrôle du réseau.

RENOUVELLEMENT DES AIGUILLAGES : VERS UNE MÉTHODE INDUSTRIALISÉE
Passer de 326 aiguillages renouvelés par an à 500 en 2017, avec un doublement en Ile-de-France, est l’un des objectifs clefs du programme Vigirail. Celui-ci nécessite l’industrialisation des processus de renouvellement.
Des chantiers tests avec utilisation de wagons pupitre et grue Kirow sont prévus d’octobre 2014 à juin 2015.
  • 326 aiguillages ont été renouvellés en 2013.
  • 365 le seront en 2014.
  • Tous les aiguillages à renouveler en 2015 et 2016 ont été identifiés.
DES TECHNOLOGIES DE POINTE POUR RENFORCER LE PROCESSUS DE SURVEILLANCE ET SA TRAÇABILITÉ
  • L’expérimentation reposant sur l’utilisation des engins Surveille (Détection automatique par vidéo des anomalies de la voie courante) et SIM (surveillance des appareils de voie par vidéo) se poursuit. Au total, 5 engins (3 Surveille et 2 SIM) seront testés sur le réseau en 2014, puis homologués, pour des mises en exploitation progressives dès janvier 2015.
  • Les tournées de surveillance des agents sur le terrain se digitalisent.
Au premier semestre 2014, 3 applications prototypes ont été testées par 300 agents sur 3 établissements. Ces applications qui portent sur les tournées de surveillance, des opérations d’entretien (famille A) des appareils de voie, et le suivi du plan annuel de maintenance seront développées dans l’été 2014. 7 autres applications sont aussi en préparation. Elles seront toutes déployées sur les tablettes et smartphones des 13.000 agents à partir de mars 2015.
Ces outils digitaux faciliteront la communication, le partage et l’exploitation des informations.

UN PROGRAMME QUI PRIVILÉGIE L’ÉCOUTE ET RÉINVENTE LES FORMATIONS
  • Après une phase d’expérimentation au premier semestre 2014, le dispositif Alerte Express sera généralisé à tous les agents SNCF dès le 1er juillet 2014 sur tout le territoire.
Ce dispositif permet de recevoir en temps réel les signalements des agents.
Installée à Lyon, la plateforme aura pour mission de recueillir les signalements, de les mettre en forme et de les communiquer aux services de l’infrastructure chargés des mesures correctives. Ces derniers informeront l’auteur du signalement de ce qui aura été réalisé.
Début 2015, tout un chacun, qu’il soit cheminot ou pas, pourra signaler une anomalie via la plateforme Alerte Express.
  • SNCF et RFF ont par ailleurs repensé les formations et développé des moyens pédagogiques innovants.
L’outil 3D de formation aux tournées de surveillance a été livré au printemps pour être testé sur le terrain. Celui dédié aux formations sur les opérations de maintenance des appareils de voie sera livré en septembre 2014.
En janvier 2015, tous les centres de formations disposeront de ces outils.
RENFORCER ET SIMPLIFIER LES RÉFÉRENTIELS
Deux actions réalisées à très court terme :
Une note de prescriptions « mesures à prendre en cas d’anomalies constatées sur le boulonnage des éclisses » est appliquée depuis le 1er février 2014.
Une lettre directive de renforcement des tournées de surveillance de certains appareils de voie datée du 1er mars 2014 vient compléter ce document.
Puis, à une échelle plus grande, le principal document « métier » concernant la maintenance de la voie vient d’être adapté en associant les opérateurs et le management. Il sera décliné aux opérateurs via la formation continue. En réponse à une recommandation du BEA-TT, le process permettant de renforcer la maintenance des appareils de voie en fonction de conditions locales particulières sera formalisé avant fin 2014.

OUVERTURE ET PARTAGE AVEC D’AUTRES RÉSEAUX FERRES, PARTENAIRES INDUSTRIELS ET EXPERTS
Depuis plusieurs mois, les échanges sont réguliers avec d’autres entreprises ferroviaires, des industries françaises et européennes. Les échanges, les réflexions et pistes de travail couvrent l’ensemble des domaines de la sécurité : maintenance du réseau, expertise d’installations, process de sécurité, investissements, formation.
Leurs recommandations viendront compléter les mesures déjà engagées.
Source : RFF
.

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

Deuxième diffusion. L’association du PETIT TRAIN DU PICODON, dans la Drôme, est à la recherche du wagon-salon « La Drôme » d’Émile Loubet (Premier ministre en 1892 et Président de la République de 1899 à 1906). Malgré de nombreuses investigations, cette recherche reste aujourd’hui sans résultat. Si vous possédez des informations sur ce wagon-salon ou si vous connaissez l’endroit où il est possible de le visiter, merci de prévenir trainvapeur.fr qui transmettra.
Le train du Picodon (dit tramway) qui reliait Montélimar à Dieulefit, fut inauguré le 16 juillet 1893 par le Président Émile Loubet. Cette ligne avait une longueur de 26 km et desservait Montélimar Ville - Montélimar Esplanade - Montboucher - Puygiron - La Batie-Rolland - La Touche (lieu-dit) - Portes en Valdaine (lieu-dit) - La Begude de Mazenc - Souspierre (lieu-dit) - Poet Laval - Dieulefit. Son exploitation s’arrêta en 1936.
L’association du PETIT TRAIN DU PICODON a pour but de rechercher des documents sur l'histoire de ce petit train. Retrouver des témoins vivants de cette époque, dans le but de les interviewer pour garder les témoignages de ces personnes qui ont connu cette époque. Demander aux communes ayant encore des vestiges de bâtiments de les restaurer en l'état de l'époque. De lancer des recherches pour trouver des machines, des wagons, afin de les restaurer et de les implanter au niveau des bâtiments encore existants et peut-être, dans certains cas, de les reconstruire (wagons), avec l'aide des collectivités locales, des artisans, dans le cadre de chantier d'été, de formation. De créer un musée, regroupant tous ces témoignages.
Merci d’avance pour votre aide. Site Web.



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

La vie, la nuit, dans le « Lyon-Océan » est comme dans tant d’autres express ; nos voyageurs dorment, mais ils n’ont pas les mêmes rêves que ceux de la ligne impériale. Nous ne remorquons pas le « Train Bleu », nous n’avons pas à bord la riche oisive, lasse de paris, qui court à Monte-Carlo où elle croit pouvoir oublier son ennui. Dans ces voitures, pas de touristes venus des brumes à la recherche de soleil, de ceux qui pour une nuit en train n’est que le pas de porte de l’Aventure et qu’un paquebot levant l’ancre emportera loin de France, vers l’Afrique, les Indes, les Antipodes. Que sais-je, où ? Mais dans le « Lyon-Océan » comme dans tous les express de nuit d’été sont des gens simples. Dans leur subconscient : les vacances, ces vacances attendues toute l’année.

Maurice MAILLET - Journaliste, auteur d’ouvrages sur le ferroviaire.
Vapeur… hommes et machines (1973)




Numéro 215
SEMAINE du 7 au
13 juillet 2014


LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Deux journées PORTES OUVERTES. Une, organisée le 12 juillet par l'Écomusée « LA HALLE AUX TRAINS » à Villeneuve d'Ascq. A cette occasion, les visiteurs pourront découvrir la locomotive à vapeur 141.TC.51 et la BB 12004 restaurées par l'A.A.A.T.V. VILLENEUVE D'ASCQ. Des pupitres de conduite, des signaux et des outils ferroviaires sont visibles dans l'ancienne halle à marchandises. Ouvert de 14h00 à 18h00. L'entrée est gratuite et les visites sont guidées. La Halle aux trains. 10 rue des Martyrs à VILLENEUVE D'ASCQ (59), à côté de la gare. Site Web.
L'autre, organisée le 13 juillet, par le CMCF (Centre de la Mine et du Chemin de Fer). Que vous soyez passionné de chemin de fer ou simple curieux, cette journée vous donnera l'occasion de pénétrer sur ce site qui est un véritable musée du chemin de fer sur fond d'épopée minière. CMCF Oignies. Rue Émile Zola à OIGNIES (62). Site Web.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE


20140608 APPEVA VULCAN JOURNEE VAPEUR
francevuedutrain (France)



LE SITE DE LA SEMAINE

IL ÉTAIT UNE FOIS LES TRAINS - Vapeur, électricité, sustentation électrique... En quoi les avancées technologiques ont-elles influencé l'évolution des transports ferroviaires ? C'est à cette question que répond ce TPE réalisé par une Première S (2013/2014) sur le thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Très documentée (notamment auprès de trainvapeur.fr), cette publication, en passant du train à vapeur, à la traction électrique, puis au train à sustentation, nous rappelle que le monde du ferroviaire est depuis 1804, en constante évolution technique et technologique. Pour aller sur IL ÉTAIT UNE FOIS LES TRAINS, cliquez sur ce lien. C'est très bien fait, pédagogique et accessible à tous.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LES PASSAGES À NIVEAU ET LE TOUR DE FRANCE

Le 9 juillet prochain, RFF (Réseau Ferré de France) ira à la rencontre du grand public lors de l’arrivée de l’étape n°5 du Tour, entre Ypres - en Belgique - et Arenberg-Porte du Hainaut.
L’édition 2014 du Tour de France est amenée à croiser, à plusieurs reprises, le réseau ferré national.
Ce croisement entre route et voie ferrée est particulièrement sensible à Wallers-Arenberg, l’un des passages à niveau de la ligne Lille - Valenciennes se trouvant dans un secteur proche de la ligne d’arrivée.
Un travail de fond a par ailleurs été mené, durant les années 2013 et 2014, avec la société ASO, afin que le Tour se déroule dans les meilleures conditions de sécurité lors de la traversée des régions Nord-Pas de Calais et Picardie.
En complément d’une dimension pédagogique, l’animation proposée sera ludique au travers d’un jeu festif qui fait l’éloge de la lenteur : « la course des Hérissons ».
Les équipes locales de Réseau Ferré de France donnent rendez-vous au plus grand nombre le 09 juillet prochain, place Casimir Perier, à WALLERS-ARENBERG (59).
Source : RFF.

TER MER EN NORD - PAS DE CALAIS

En 2003, le Conseil régional Nord - Pas de Calais inaugure la première édition de l’opération TER MER. En partenariat avec la SNCF, le Conseil régional propose des milliers de billets à 1 € l’aller-retour à destination des plages de la Côte d’Opale. Pari audacieux, ce dispositif était une grande première sur le plan national. Depuis, chaque année, près de 90.000 personnes profitent, en famille ou entre amis, du dispositif pour s’aérer et s’évader à la campagne ou au bord des plages de la région.
A l’occasion des prochains week-ends TER MER : 19 et 20 juillet - 9 et 10 août - 23 et 24 août, ce sont 7 gares et 16 « villes-plages » qui seront desservies pour 1 € l’aller-retour et par jour.
Pour chaque journée TER MER, 23 trains supplémentaires circuleront, en plus des circulations habituelles.
RAPPEL : Offre accessible au titulaire d’un Pass régional Grand’TER qui achète 1 € son aller-retour et 1 € celui des 4 personnes l’accompagnant en TER vers le littoral le prix du bus vers les sites en correspondance étant compris dans ce forfait.
Quelle que soit leur gare du réseau TER Nord - Pas de Calais d’origine, les voyageurs TER-MER ont le choix entre 7 gares de destination permettant d’accéder à 16 villes-plages à pied ou en bus.
À BOULOGNE-VILLE, des bus achemineront les voyageurs vers la ville fortifiée, le château-musée, et Nausicaa. Ils pourront également profiter des rues piétonnes, des marchés colorés et des restaurants. Pour ceux qui désirent faire le plein de soleil, les plages du Portel, d’Equihen et Hardelot seront accessibles en navette.
À DUNKERQUE, des bus assureront la liaison avec les plages de Bray-Dunes, Malo-les-Bains et Gravelines. Les voyageurs profiteront des nombreuses actions culturelles et de loisirs.
À CALAIS-VILLE et CALAIS-FRETHUN, les plages seront accessibles en bus. S’ils visitent le cœur historique de la ville et profitent des offres culturelles, les vacanciers auront peut-être la chance d’entendre le carillon du beffroi chantant des mélodies régionales.
A partir de la gare de WIMILLE-WIMEREUX, la plage est accessible à 10 minutes à pied. Elle offrira un concentré de détente aux voyageurs. Dans l’arrière-pays, ils pourront également faire des promenades agréables à travers la vallée de Wimereux où ils découvriront les châteaux et des maisons de maître. Un véritable joyau architectural entouré de nature !
Arrivés en gare d’ÉTAPLES-LE TOUQUET, les usagers auront la possibilité de prendre une navette qui les emmènera vers : Étaples - Maréis, Centre de découverte de la pêche en Mer - Opalaventure, Parc d’aventure dans les arbres - Les plages du Touquet, Merlimont, Camiers - Sainte-Cécile et Stella-Plage.
À RANG DU FLIERS, des bus déposeront les voyageurs au bord de la plage de Berck-sur-Mer.
Les adeptes des montagnes russes auront la possibilité de se rendre en bus au parc Bagatelle, un parc d’attractions familial de 55 hectares.
Tous renseignements complémentaires sur le Site Web.
Source : SNCF.

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

Troisième diffusion. L’association du PETIT TRAIN DU PICODON, dans la Drôme, est à la recherche du wagon-salon « La Drôme » d’Émile Loubet (Premier ministre en 1892 et Président de la République de 1899 à 1906). Malgré de nombreuses investigations, cette recherche reste aujourd’hui sans résultat. Si vous possédez des informations sur ce wagon-salon ou si vous connaissez l’endroit où il est possible de le visiter, merci de prévenir trainvapeur.fr qui transmettra.
Le train du Picodon (dit tramway) qui reliait Montélimar à Dieulefit, fut inauguré le 16 juillet 1893 par le Président Émile Loubet. Cette ligne avait une longueur de 26 km et desservait Montélimar Ville - Montélimar Esplanade - Montboucher - Puygiron - La Batie-Rolland - La Touche (lieu-dit) - Portes en Valdaine (lieu-dit) - La Begude de Mazenc - Souspierre (lieu-dit) - Poet Laval - Dieulefit. Son exploitation s’arrêta en 1936.
L’association du PETIT TRAIN DU PICODON a pour but de rechercher des documents sur l'histoire de ce petit train. Retrouver des témoins vivants de cette époque, dans le but de les interviewer pour garder les témoignages de ces personnes qui ont connu cette époque. Demander aux communes ayant encore des vestiges de bâtiments de les restaurer en l'état de l'époque. De lancer des recherches pour trouver des machines, des wagons, afin de les restaurer et de les implanter au niveau des bâtiments encore existants et peut-être, dans certains cas, de les reconstruire (wagons), avec l'aide des collectivités locales, des artisans, dans le cadre de chantier d'été, de formation. De créer un musée, regroupant tous ces témoignages.
Merci d’avance pour votre aide. Site Web.

LA SUITE DE LA MODERNISATION DU RÉSEAU FERROVIAIRE
EN NORD-PAS DE CALAIS


Afin de garantir la sécurité, le confort des circulations ferroviaires ainsi que le niveau de performance et de service des infrastructures, RFF (Réseau Ferré de France) et SNCF mènent, de mai à septembre 2014, un chantier important de renouvellement des voies ferrées sur la ligne entre Somain et Busigny. Ce chantier permet de remplacer le rail, le ballast et les traverses sur près de 75 kilomètres entre Somain et Busigny, en passant par l’agglomération Douaisienne.
Planifiés en concertation avec les entreprises ferroviaires circulant sur le réseau régional pour réduire les conséquences pour les clients, ces chantiers nécessitent la mise en œuvre d’importants moyens industriels lourds, comme le train travaux « suite rapide » (voir la vidéo ci-dessous) et la création de bases de travaux (Pont-à-Vendin et Lourches) pour l’approvisionnement du chantier.

Les travaux principaux sont réalisés en deux temps :
  • Du 16 juin au 12 juillet et du 25 août au 20 septembre 2014, de 21h00 à 06h00, de nuit avec une interruption des circulations ferroviaires*.
  • Du 14 juillet à 09h00 jusqu’au 24 août à 22h00, de jour, sous couvert d’une fermeture complète de la ligne au trafic ferroviaire.
Les travaux de finition sont exclusivement réalisés de nuit :
  • Du 22 septembre au 11 octobre, de 21h00 à 05h00. Exclusivement réalisés de nuit avec interruption des circulations ferroviaires*.
À NOTER :
Du samedi 5 juillet au dimanche 24 août 2014, les circulations sont substituées par autocar sur les lignes suivantes :
  • Ligne 20 : Valenciennes <> Cambrai
  • Ligne 22 : Cambrai <> Busigny <> St Quentin.
Le chantier se traduit également par la fermeture - plus ou moins prolongée - des passages à niveau situés dans la zone de chantier. RFF invite les automobilistes et piétons à respecter scrupuleusement les consignes de sécurité et les déviations mises en place sur le terrain.
Entièrement financé par Réseau Ferré de France, ce chantier représente un investissement de 74,6 millions d’euros..
*Chaque matin, à la reprise du trafic, la vitesse des circulations est temporairement limitée sur les zones traitées durant la nuit.
Source : RFF
.

TRAVAUX D'ÉTÉ SUR LE MÉTROPOLITAIN PARISIEN

C'est durant l'été que la RATP conduit ses gros travaux de modernisation afin de limiter la gêne occasionnée pour les voyageurs. Ainsi de juin à septembre, dix chantiers de travaux de rénovation sont entrepris sur les réseaux de métro (lignes 1, 6, 7, 9 et 10), TER (ligne A et B) et Tramway (lignes 1 et 2). Le chantier le plus important est la rénovation du viaduc de la ligne 6, du 30 juin au 29 août, entre les stations Montparnasse-Bienvenüe et Trocadéro. Certains chantiers nécessitent l'interruption totale de la circulation des trains. Des navettes bus seront mis à disposition des voyageurs mais un allongement du temps de parcours est à prévoir. Les informations sur les chantiers sont diffusées via une communication opérationnelle locale dans les gares et les stations, une mise à disposition de dépliants, des annonces sonores multilingues diffusées avant et pendant les travaux, et enfin le Site Web de la RATP.



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

LE DISPOSITIF SNCF D'AVITAILLEMENT EN GARE DE PARIS-MONTPARNASSE



sncf


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Et je l'ai laissé partir. J'aurais pu sortir les mains de mon manteau. J'aurais pu l'entourer de mes bras. J'aurais pu les garder autour de lui jusqu'à ce que le train ait quitté la gare. Ça n'aurait pas été difficile. J'aurais pu simplement le retenir, le serrant si fort dans mes bras que personne n'aurait osé le dégager de mon étreinte.

Kate WALBERT - Romancière américaine
Les jardins de Kyoto (2001)




Numéro 216
SEMAINE du 14 au
20 juillet 2014



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 19 et 20 juillet, EXPOSITION DE MODÉLISME ET BOURSE D'ÉCHANGE organisées par la Mairie de Rosans et le RMCC (Rassemblement du Model Club de la Crau). Exposition de modélisme ferroviaire. En extérieur, circuit de train à vapeur vive pouvant transporter des enfants (1 € les 2 tours) - Démonstrations de bateaux en bassin. Stands de jouets ferroviaires neufs et occasions. Face au jardin public à ROSANS (05). Site Web.
Le 20 juillet, la JOURNÉE PORTES OUVERTES organisée par le club RAIL 89, avec exposition de modélisme ferroviaire, de 10h00 à 18h00, au 1bis rue du 4 septembre à MIGENNES (89). Site Web.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE


60009 The Cumbrian Mountain Express 12th July 2014.
The Stephenghompson (Grande Bretagne)



LE SITE DE LA SEMAINE

Dans le n° 213 de trainvapeur.fr, je vous proposais une page consacrée à la Grande vitesse en Allemagne et aux rames ICE*. Cette semaine, voici un autre site web, L’HOMME DU SIÈGE 61, qui consacre également une page sur l’ICE (InterCity Express) le TGV allemand de la Deutsche Bahn.
Illustrée de nombreuses photos, de plans de voitures, et de visites virtuelles panoramiques que l’on peut visionner à 360 °, cette page tend à nous démontrer que l’ICE est le train à grande vitesse le plus confortable et le plus impressionnant d'Europe et comporte un intérieur de grande qualité. Pour aller sur L’HOMME DU SIÈGE 61, cliquez sur ce lien. C'est très bien fait et très intéressant.
* à voir dans la rubrique Archives 2014 (mois de juin).



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

IDÉE DE SORTIE POUR LE WEEK-END :
UNE BALADE EN TRAIN TOURISTIQUE LE LONG DE LA VALLÉE DE L'AA

Qui n’a jamais rêvé de cette grande époque de la vapeur et de ces grands trains qui, comme le mythique Orient
Express, étaient synonymes de voyages, de vacances, d’évasions et d’aventures. Pour beaucoup d’entre nous, le train à vapeur n’est plus que nostalgie, une image rangée dans la boite à souvenirs. Et pourtant, dans la vallée de l’Aa, entre Arques et Lumbres, dans le Pas de Calais, une association fait revivre ces vieux trains et nous donne rendez-vous avec le passé, à une époque où la lenteur permettait encore d’admirer le paysage une fois la fumée de la locomotive dissipée.
Le CFTVA (Chemin de Fer Touristique de la Vallée de l’Aa), car c’est de cette association dont il s’agit, est créé en 1988. Ses ambitions sont triples : sauvegarder et restaurer le matériel roulant - sauvegarder le patrimoine ferroviaire (halle à marchandises et gares le long de la ligne, etc.) - organiser la circulation d’un train touristique entre Arques et Lumbres. Après 10 ans de travaux, démarches administratives et recherche de financements, le pari est gagné. En 1998 les premières circulations régulières du train touristique commencent tout d’abord à bord d’autorail X 3800 « Picasso » puis, à partir de 2012, avec la superbe locomotive à vapeur 150 Ty2-6690, une BR 52 construite en 1943 en Autriche.
(voir ci-dessous un extrait de la vidéo en cours de réalisation sur le CFTVA).
Jusqu’au 3 octobre, chaque week-end, le CFTVA vous donne rendez-vous à Arques pour une balade en train comme au temps jadis. Autorail ou train à vapeur, chacun peut faire son choix en fonction du calendrier proposé. Les inconditionnels de l’autorail retrouveront leurs souvenirs d’antan lorsque les « Picasso » sillonnaient la campagne française après la seconde guerre mondiale.
Quant aux fanatiques et amoureux de la vapeur, ils pourront admirer la magnifique 150 qui, après 7 heures de préparation, mise en chauffe et graissage, crache son impatience en avalant le charbon par grandes pelletées.
C’est au coup de sifflet du chef de train que la magie opère pleinement lorsque, dans un panache de fumée et de vapeur, la locomotive s’ébranle essoufflée, les roues patinant sur la voie dans un bruit assourdissant avant d’accrocher le rail et atteindre la vitesse limitée à 40 km/h. La sensation est complète pour ceux qui mettent le nez à la fenêtre et retrouve les vieilles odeurs de charbon de leur jeunesse. Un régal…
On ne peut avoir que du respect pour cette équipe de passionnés à qui l’on doit ces petits bonheurs. Dans un total anonymat, cette bande de copains et copines, restaure et entretient le matériel avec sérieux et compétence afin qu’il roule en toute sécurité, chaque week-end, pour la joie des petits et des grands. Chapeau et merci.
Pour être tout à fait complet, je vous invite à vous rendre sur le site internet du CFTVA. Vous y découvrirez qu’en plus des trains réguliers l’Association organise des trains à thème (trains du muguet, de Pâques, d’Halloween, du Père Noël, etc.). Vous pourrez également écouter ou télécharger le commentaire du parcours sur un audio guide mis à disposition. Enfin vous y trouverez toutes les informations pratiques, calendrier des circulations, horaires, tarifs, parcours et autres renseignements utiles sur l’association et pour vous rendre sur place.
CFTVA - Chemin de Fer Touristique de la Vallée de l’Aa. Accès Petite Vitesse. 62510 ARQUES.
Site Web : http://cftva62.com  -  E-Mail : contact.cftva@gmail.com

Philippe BRUYELLE (14/07/2014)
© .

CONCOURS PHOTO « MA VILLE VUE DU TRAIN »

Pour la quatrième année consécutive, SNCF organise le concours photo « Ma ville vue du train ». Le principe : prendre une photo de voyageurs ou de paysages, dans l'univers de l’une des trois gares mises à l'honneur (CLERMONT-FERRAND, REIMS ou TOULOUSE), et récolter le plus grand nombre de votes.
Pour tenter de gagner des bons de voyages de 500 €, votre photo devra se situer dans l’univers du train et / ou de la gare dans votre ville. La photo peut être une ancienne photo, ou vous pouvez la produire.
Deux prix seront attribués pour chacune des villes : un prix des internautes, grâce aux votes en ligne, et un prix du jury. Les gagnants verront alors leur photo exposée dans leur ville et publiée sur le site www.sncf.com.
Pour participer, il faut s'inscrire sur le site officiel du concours en cliquant sur ce lien. Le concours se déroule simultanément dans les trois gares jusqu'au 15 septembre 2014.
Il est rappelé que l'accès aux voies de chemin de fer est strictement interdit, et des photos prises dans des conditions contraires aux règles de sécurité ne pourront être publiées.
Source : SNCF.

DÉRAILLEMENT D’UN TRAIN TRANSPORTANT DES FUSELAGES DE BOEING

Images insolites pour les kayakistes descendant la rivière Clark Fork, aux U.S.A., lorsque sur la berge du cours d’eau, ils ont aperçu trois fuselages de Boeing, flambant neuf, dont deux étaient en partie submergés. Ces carlingues, destinées à être transformées en Boeing 737 dans l’usine d’assemblage de Renton, dans l’état de Washington, étaient transportées sur un train de marchandises de la BNSF dont 19 wagons ont déraillé, le 4 juillet, près d’Alberton dans l’État du Montana.
Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’accident, mais un excès de vitesse du convoi est exclu. Fort heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.
Source : La Libre.be.

L’ACCIDENT DE BRÉTIGNY : LES RAPPORTS ACCABLANTS SE SUIVENT…

Après la publication, en juin*, d’extraits du rapport réalisé par un expert judiciaire indépendant mettant en avant les faiblesses de la maintenance et l’entretien des voies, voici que deux nouveaux rapports d’experts désignés par la justice font la même constatation en ajoutant que le réseau examiné était dans un « état de délabrement jamais vu ».
En réponse à ces rapports, SNCF, dans un communiqué publié le 6 juillet 2014, rappelle, en plein accord avec RFF, avoir assumé d'emblée, dès les premières heures suivant le déraillement de Brétigny, sa responsabilité dans l’accident, mais conteste formellement tout « état de délabrement » du réseau à Brétigny-sur-Orge comme ailleurs.
SNCF ajoute que certains éléments rapportés d’une des expertises paraissent hors de proportion et hors de fondements techniques. Le réseau ferroviaire français fait l’objet d’une maintenance de très haut niveau et d’une surveillance constante qui exclut l’expression outrancière « d’état de délabrement jamais vu ».
SNCF et RFF rappellent que la sécurité est la priorité absolue du système ferroviaire français. Selon l'Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire, le niveau de sécurité du réseau ferroviaire français est classé dans les plus fiables en Europe, notamment devant le réseau ferroviaire allemand.
Le bilan, 1 an après l'accident, est de 7 personnes décédées et 171 victimes corporelles. SNCF a présenté 124 propositions d'indemnisation. 32 ont été acceptées.
Source : SNCF. * voir le n° 213 de trainvapeur.fr dans la rubrique Archives 2014 - Mois de juin.

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

Quatrième et dernière diffusion. L’association du PETIT TRAIN DU PICODON, dans la Drôme, est à la recherche du wagon-salon « La Drôme » d’Émile Loubet (Premier ministre en 1892 et Président de la République de 1899 à 1906). Malgré de nombreuses investigations, cette recherche reste aujourd’hui sans résultat. Si vous possédez des informations sur ce wagon-salon ou si vous connaissez l’endroit où il est possible de le visiter, merci de prévenir trainvapeur.fr qui transmettra.
Le train du Picodon (dit tramway) qui reliait Montélimar à Dieulefit, fut inauguré le 16 juillet 1893 par le Président Émile Loubet. Cette ligne avait une longueur de 26 km et desservait Montélimar Ville - Montélimar Esplanade - Montboucher - Puygiron - La Batie-Rolland - La Touche (lieu-dit) - Portes en Valdaine (lieu-dit) - La Begude de Mazenc - Souspierre (lieu-dit) - Poet Laval - Dieulefit. Son exploitation s’arrêta en 1936.
L’association du PETIT TRAIN DU PICODON a pour but de rechercher des documents sur l'histoire de ce petit train. Retrouver des témoins vivants de cette époque, dans le but de les interviewer pour garder les témoignages de ces personnes qui ont connu cette époque. Demander aux communes ayant encore des vestiges de bâtiments de les restaurer en l'état de l'époque. De lancer des recherches pour trouver des machines, des wagons, afin de les restaurer et de les implanter au niveau des bâtiments encore existants et peut-être, dans certains cas, de les reconstruire (wagons), avec l'aide des collectivités locales, des artisans, dans le cadre de chantier d'été, de formation. De créer un musée, regroupant tous ces témoignages.
Merci d’avance pour votre aide. Site Web.



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Émission comment ça marche avec Michel CHEVALET - L'autorail Picasso



dnrphil


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

GARES de chemin de fer : S’extasier devant elles et les donner comme modèles d’architecture.

Gustave FLAUBERT - Écrivain français (1821 - 1880)
Dictionnaire des idées reçues (1911)




Numéro 217
SEMAINE du 21 au
27 juillet 2014



LE RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Du 17 juillet au 2 août, EXPOSITION DE MODÉLISME FERROVIAIRE organisée par TRAIN MINIATURE GIVETOIS. Présentation de la Gare de Givet, du Tunnel du Moniat, de la Gare de Waulsort et de la Gare de Dinant. Réseau pour les enfants. Ouvert tous les jours de 13h30 à 17h00. Entrée gratuite. Salon d'Honneur du Centre Culturel Pierre Tassin. Rue Méhul à GIVET (08). Site Web. Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE


CNJ 113 - Hauling Freight
Joseph Fusco (U.S.A.)



LE SITE DE LA SEMAINE

TROMPE L’ŒIL INFO. Comme son nom l’indique, ce site propose de nombreuses photographies sur les fresques murales publiques réalisées en extérieur. En cliquant sur ce lien, vous arriverez sur une réalisation talentueuse illustrant la gare de Sèvres-Ville d’Avray (rive droite) dans les Hauts de Seine, au début du siècle dernier. En cliquant sur Image suivante, la suite de la fresque s’offre à vous dans le détail (locomotive, voyageurs, etc.). D’autres fresques et trompe l’œil ferroviaires sont également disponibles sur ce site. Il suffit pour les admirer de taper sur ce lien. Un site original et magnifique qui a le mérite d'inventorier les œuvres d'artistes bien souvent inconnus, et de pérenniser cet art urbain bien souvent éphémère suite aux intempéries et à l'usure du temps. A voir absolument.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

TRAGIQUE ACCIDENT DANS LE MÉTRO DE MOSCOU

Le mardi 15 juillet, entre les stations Park-Pobedy et Slovianskiï-Boulevard, trois voitures ont brusquement freiné puis déraillé dans le tunnel. Les secouristes ont pu faire sortir de nombreux passagers mais un bilan très lourd de 23 morts et 217 voyageurs blessés (150 ont été hospitalisés dont 56 dans un état grave) est à déplorer. Le mauvais fonctionnement d'un appareil de voie (aiguillage) pourrait être à l'origine de la catastrophe. Les enquêteurs s'interrogent également sur la présence inexpliquée de morceaux de béton récemment cassés et retrouvés entre les rails à 50 mètres de l'endroit où les voitures ont commencé à dérailler. Une enquête est en cours.
Décidé en 1930 par Staline et inauguré le 15 mai 1935, le métro moscovite a été conçu pour être le plus beau fleuron du socialisme. Sa construction mobilise les meilleurs architectes, les meilleurs ingénieurs, les meilleurs sculpteurs et des milliers d’ouvriers venus de tous les coins de l’URSS*. Aujourd’hui les 12 lignes et les 325 km qui desservent 194 stations, font du métro de Moscou le deuxième transportant le plus de passagers au monde (après celui de Tokyo). La richesse des décorations des plus belles stations qui se trouvent au centre de la capitale, lui a valu le surnom de « palais souterrain ».
* Voir la vidéo diffusée, en bas de cette page, dans la rubrique « Le document de la semaine ».
Source : RTL.be.

LA LOCOLÉZARDE

Chaque dimanche, jusqu’au 28 septembre, la Locolézarde emmène une vingtaine de passagers sur la LER (Ligne Express Régionale) pour une visite guidée à la découverte de l’arrière-pays Havrais, le long de la Vallée de La Lézarde. Une promenade charmante, insolite, paisible et instructive en train touristique.
Départ tous les dimanches à 15h30, de la gare SNCF. Cours de la république. Le Havre. Réservation obligatoire auprès de l’Office de Tourisme de l’Agglomération Havraise, 186 boulevard Clemenceau. 76600 Le Havre. Tarif : 6 €.
Source : Office du Tourisme Havrais.

LE TRAIN MAGIQUE D’HARRY POTTER

Si vous allez prochainement à Orlando, aux U.S.A., ne manquez pas de passer par le parc à thèmes d’Universal Studios Florida où vous attend une reconstitution du très populaire Monde Magique de Harry Potter.
Vous pourrez monter dans le célèbre Poudlard Express et admirer depuis les fenêtres du train le magnifique paysage de Londres et de la campagne anglaise, et rencontrer des personnages présentés dans les films.
C’est une société suisse qui a été chargé de construire la réplique du Poudlard-Express qui conduit l’apprenti magicien, de la gare de King-Cross de Londres à l’école de sorcellerie. Mais, pour les amateurs de vrai train à vapeur, la magie s’arrête là, car la locomotive, bien que très réaliste, est fabriquée en plastique et en aluminium et la traction est assurée par... un câble. Les fanatiques des aventures d’Harry Potter apprécieront quand même car, magie oblige, l’illusion est parfaite.
Source : Universal Orlando Resort.

COLLISION ENTRE UN TGV ET UN TER À DENGUIN PRÈS DE PAU

Jeudi 17 juillet, vers 17h30, le TER 867285 a percuté, par l’arrière, le TGV 8585 qui le précédait. Le TGV, qui reliait Tarbes à Paris avec 175 passagers, roulait à la vitesse de 30 km/h d’après les indications fournies par la signalisation. Le TER, parti 19 minutes plus tard et roulant à 90 km/h sur la même voie et dans la même direction, a rattrapé le TGV le heurtant à hauteur de la commune de Lescar (64). La photo ci-contre atteste de la violence du choc entre les deux convois qui a fait une quarantaine de blessés dont deux dans un état grave.

Les causes évoquées comme pouvant être à l’origine de la collision sont la chaleur (il faisait plus de 35 °), un défaut de la signalisation, l’erreur humaine. D’après le Directeur général sécurité ferroviaire SNCF, les circonstances de l’accident sont les suivantes : « Un incident affectait le signal qui était au rouge en permanence ce qui provoque l'arrêt de toutes les circulations selon nos procédures de sécurité. A 16h45, un
agent du service électrique (de la maintenance SNCF), s'est rendu sur place pour rétablir le fonctionnement normal de l'installation. Cette installation est récente puisqu'elle date de 2008. Au cours de cette intervention, le TGV 8585 a été, comme c'est prévu, autorisé à s'engager, au-delà de ce signal resté au rouge, en marche prudente (inférieure à 30km/h) qui lui permet de pouvoir s'arrêter dès qu'il perçoit un risque.
Le train suivant qui est arrivé 5 minutes après, le TER 867285, s'est arrêté au signal puis est reparti à vitesse normale. Il a ensuite rattrapé et percuté le TGV qui le précédait puisqu'il roulait à une vitesse bien supérieure au TGV. Maintenant, il faut qu'on comprenne pourquoi ce TER s'est arrêté puis est reparti. C'est ce que devront déterminer les trois enquêtes diligentées : celle de la justice, celle du Bureau Enquête Accident des Transports Terrestres (BEA TT) et celle de la SNCF qu'on a tout de suite demandée avec des équipes nationales qui se sont rendues immédiatement sur les lieux afin de comprendre ce qui s'est passé ».
Venant pratiquement un an, jour pour jour, après la catastrophe de Brétigny-sur-Orge, et bien que n’étant pas de même nature, ce nouvel accident accentue la position déjà inconfortable de la SNCF. Rappelons malgré tout que le transport ferroviaire est un des plus surs, très loin devant la voiture.
Source : SNCF.




LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Comment nous avons construit le métro de Moscou



Mille et Une. Films et Arte


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Dans les gares, c'est autre chose, l'émotion se devine dans les regards, les gestes, les mouvements, il y a les amoureux qui se quittent, les amies qui repartent, les dames avec de grands manteaux qui abandonnent des hommes au col relevé, ou l'inverse, j'observe ces gens qui s'en vont on ne sait pas où, ni pourquoi, ni pour combien de temps, ils se disent au revoir à travers la vitre, d'un petit signe, ou s'évertuent à crier alors qu'on ne les entend pas.
Delphine de VIGAN - Romancière et réalisatrice française (Née en 1966)
No et moi (2007)




Numéro 218
SEMAINE du 28 juillet au
3 août 2014



LE RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Du 26 juillet au 3 août, EXPOSITION DE MODÉLISME organisée par le CMFBB (Club Modélistes Ferroviaires du Bas Berry) en collaboration avec le Club d'Ardentes. Ouvert de 14h00 à 18h00. Entrée : 3€. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Salle des Fêtes de SAINT MARCEL (36). Site Web.


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Foxfield Railway - 'Vulcan' Photo Charter - 19.7.14
acw71000 (Grande Bretagne)



LE SITE DE LA SEMAINE

LA MUSIQUE ET L’UTOPIE DU RAIL. En 1846, à l’occasion de l’inauguration de la ligne de chemin de fer Paris - Lille, la municipalité de Lille, commande à Hector Berlioz une cantate. Jules Janin est choisi pour en écrire le livret. Berlioz qui composera son œuvre « Le chant des chemins de fer » en quelques heures, se déplacera à Lille pour diriger l’orchestre de 150 musiciens mis à sa disposition. La page, LA MUSIQUE ET L’UTOPIE DU RAIL extraite des Blogs du Diplo, que je vous propose cette semaine, nous replonge dans l’atmosphère de l’époque en vous permettant d’écouter cette cantate et de lire, en plus du texte du livret écrit par Jules Janin, une lettre de Berlioz qui décrit, par le menu, son expérience lilloise. Pour aller sur LA MUSIQUE ET L’UTOPIE DU RAIL, cliquez sur ce lien.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LA RENAISSANCE DE LA 040+T VULCAN
DU P'TIT TRAIN DE LA HAUTE SOMME

Elle avait fière allure la Vulcan dans sa livrée « photographique » pour son inauguration officielle le samedi 26 juillet sur le réseau du P’tit train de la Haute Somme qui circule entre Froissy, Cappy et Dompierre.
Construite en 1925 par Vulcan-Werke AG* à l’usine de Bredow près de Stettin**, pour le MPSB (Mecklenburg Pommersche Schmalspur Bahn) où elle portait le n° 9, la 040+T Vulcan n° 3852 est mise en service pour assurer l’augmentation du trafic sur la ligne Brohm - Gross - Daberkow. A partir de 1949, immatriculée 99 3461 par la DR, elle assure la traction sur la ligne Anklam-Friedland jusqu’en 1969.
Récupérée de 1972 à 1978 par un britannique, elle est vendue à un collectionneur allemand puis arrive en 1978 au P’tit train de la Haute Somme sur le réseau du CFCD (Chemin de fer Froissy - Cappy - Dompierre) où elle devient une des locomotives vedettes de l’association.
Dotée pour son époque de nombreuses nouveautés technologiques sur ce type de matériel en voie de 60 cm, la machine, malgré des entretiens réguliers et soignés, devient de plus en plus vieillissante et son état nécessite une grande révision générale.
En 1998, l'APPEVA*** lance un appel à dons pour pouvoir la restaurer et l’équiper d’une chaudière neuve. Grâce à la générosité de nombreux passionnés de trains à vapeur, les travaux sont entrepris dans l'atelier du P'tit train de la Haute Somme où les membres de l'Association font un travail remarquable. 5 ans de travail, quelques 180.000 € et beaucoup de passion auront été nécessaires pour remettre en état cette magnifique locomotive classée « Monument Historique ».
Le P’tit train de la Haute Somme vous accueille tous les dimanches jusqu’au 14 septembre et certains jours fériés, ainsi que tous les jours des mois de juillet et août (à l'exception des lundis).
L’association organise également des événements spéciaux dont les principaux restant à venir sont la Journée du Patrimoine le dimanche 21 septembre, le Festival Vapeur de fin de saison le dimanche 28 septembre et une journée trains photos le samedi 18 octobre.
En attendant le départ du train, vous pourrez également visiter le Musée des chemins de fer à voie étroite qui présente une partie de la collection de matériel ferroviaire rassemblée et restaurée par l'APPEVA.
Le P’tit train de la Haute Somme. Hameau de Froissy. LA NEUVILLE LÈS BRAY (80). Tél : 03 22 83 11 89. Site Web.
* En 1928 la construction ferroviaire fut reprise par Borsig. ** Stettin (ville allemande jusqu'en 1945 puis polonaise, Szczecin, depuis les accords de Postdam). *** Association Picarde pour la Préservation et l’Entretien des Véhicules Anciens.
Source : APPEVA.

LE KITKAT JAPONAIS ET LE TRAIN

Le KitKat, cette petite friandise chocolatée créée en Angleterre en 1935 par Rowntree et actuellement commercialisée par Nestlé, est une véritable institution au Japon. Si en France on le connaît principalement à base de chocolat, dans l’archipel nippon il existe plus de 50 saveurs allant du Wasabi à la patate douce violette en passant par le cheese cake, le piment rouge, le thé vert grillé ou la fraise... pétillante. Pratiquement chaque région a son KitKat, et lors de leurs voyages en train, les japonais ramènent, bien souvent en cadeau, une boite de KitKat au parfum régional dont l’originalité est non seulement la saveur, souvent très inattendue pour un européen, mais aussi le fait que certains de ces KitKat sont commercialisés en édition limitée, ce qui ravit les collectionneurs.
Mais pourquoi parler du KitKat sur un site dédié au train me direz-vous ?
Suite aux ravages provoqués par le tsunami de 2011 dans le nord du pays, KitKat a décidé d’aider à la reconstruction des infrastructures ferroviaires en reversant 20 yens (14 centimes d’€ environ) sur le prix de chaque barre chocolatée vendue. Devant le succès de l’opération, la marque a également décidé d’habiller deux gares et de « pelliculer » deux rames aux couleurs des cerisiers en fleurs qui sont le symbole de l’espoir au Japon.
La dernière opération de marketing est une édition limitée d’un nouvel emballage qui sert de ticket pour prendre le train sur le chemin de fer de Sanriku  dont le réseau fut très endommagé lors du tsunami.
En japonais, KitKat se rapproche de l’expression « Kitto-Katsu » qui signifie « Vous réussirez sûrement ». C’est sur cette idée d’encouragement et de réussite que KitKat poursuit ses campagnes commerciales et il est maintenant très apprécié d’offrir un KitKat pour souhaiter bonne chance à quelqu’un.
Source : France Japon.



LE NOUVEAU BILAN DE SANTÉ DE LA MIKADO 141.R.1126

Dans sa lettre d’information du 21 juillet, l’association Le Train à Vapeur de Toulouse nous informe de la progression de la révision de la locomotive à vapeur 141 R 1126.
Les tubes à fumée ont été reposés et une pré-épreuve a confirmé leur parfaite étanchéité.
Ses essieux moteurs vont être déposés pour être acheminés en Allemagne dans les ateliers de la Deutshe Bahn (l’équivalent de la SNCF en Allemagne).
Les bagues des bielles vont être ré-usinées et quelques tirants doivent être remplacés.
Les équipes du Train à vapeur de Toulouse poursuivent cette longue et coûteuse révision en espérant revoir cette grande dame circuler, de nouveau en 2015, sur les lignes régionales.
Tous les passionnés de trains anciens sont les bienvenus pour venir renforcer les équipes techniques chargées de la révision de la 141.R.1126. Renseignements au 05 61 09 42 61.
Source : Le Train à vapeur de Toulouse
.

À VOUS DE JOUER !

Depuis plusieurs années, Gares & Connexions met des pianos en libre service dans les gares. Près de 50 pianos répartis dans toute la France, attendent musiciens en herbe et virtuoses pour un moment de détente musicale ou simplement pour passer le temps en attendant l'heure de départ de son train.  
Deux copains musiciens qui avaient envie de voyager et de faire de la musique, ont eu l'idée géniale de faire un petit tour de France des pianos gare pour jouer des variations du thème du jingle SNCF. De Lille à Marseille, en passant par Paris, Lyon, Nîmes, Toulouse, Bordeaux, La Rochelle, Nantes, Rennes et Rouen, ils se sont filmés et  le résultat est magnifique. Mais jugez-en par vous même en regardant la vidéo ci-dessous.
A noter que ce film n'est pas une réalisation du service communication de la SNCF.
Pour connaitre la liste des gares ayant un piano en accès-libre, cliquez sur ce lien.
Source : YouTube.



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

TRAVAUX TRANSILIEN : RENOUVELLEMENT DE VOIES A ST LAZARE



SNCF


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Les chemins de fer revêtaient pour Paul une profonde signification. Vraisemblablement avait-il toujours pensé qu'ils menaient à la mort. Les itinéraires, les horaires, les indicateurs, toute la logistique ferroviaire étaient à certaines périodes devenus pour lui, comme son appartement de S. le trahissait aussitôt, une véritable obsession.
W.G. SEBALD - Écrivain et essayiste allemand (1944 - 2001)
Les émigrants (Die Ausgewanderten - 1992)




    © Philbru Production